Publicité

3 extensions Google Chrome à installer pour automatiser sa veille

  • extension_veille_google_chrome.jpg

    Google-Chrome-extension-veille
    Zoom sur trois extensions Google Chrome incontournables à installer pour optimiser et automatiser sa veille depuis son navigateur web : Feedly, Inoreader et Page Monitor. (Pixabay/StockSnap)
  • Des extensions Google Chrome gratuites peuvent vous aider à automatiser et optimiser votre veille depuis votre navigateur. Certaines collectent les flux RSS de sites web, d'autres surveillent les mises à jour de ceux qui n'en proposent pas. Voici celles que vous devez installer si vous collectez régulièrement des informations en ligne : Feedly, Inoreader et Page Monitor.

    enlightenedLire aussi : Quel agrégateur de flux RSS choisir pour automatiser sa veille en 2020 ?

    feedly_accueil.pngFeedly, une extension Chrome dédiée à la collecte d'informations

    Lancée en 2008 par la société roumaine DevHD, Feedly est l’extension de veille qui a su le plus tirer profit de la fermeture de Google Reader intervenue en 2013. Elle compte aujourd’hui environ 14 millions d’utilisateurs.

    Le principe de Feedly est simple : à partir d’une page d’accueil claire et ergonomique, il vous suffira de rechercher et de vous abonner aux médias que vous souhaitez suivre. Les articles sont alors immédiatement disponibles sur l’extension, avec cependant une limite de 100 sources. Il est également possible d’effectuer une recherche via des mots-clés.

    Mais Feedly ne se limite pas à cette seule collecte d’informations. Outre l’accès à l’application depuis votre ordinateur ou votre téléphone portable, vous pouvez aussi partager vos abonnements avec vos collègues et les diffuser sur Twitter gratuitement.

    En revanche, pour disposer des autres fonctionnalités (partager ses abonnements sur les réseaux sociaux tels que LinkedIn, WordPress, Buffer, IFTTT, Zapier, Hootsuite), Feedly propose deux formules payantes. La première baptisée « pro » coûte environ 4,90 euros par mois et offre un nombre de sources illimité. La seconde, « teams », pour environ 16,50 euros par mois, propose une expérience collective axée sur le travail de groupe.

    feedly.com

    enlightenedLire aussi : Veille : l'indispensable boîte à outils gratuits du veilleur fauché

    inoreader_chrome_extension.pngInoreader : place à la personnalisation !

    Alternative efficace à Feedly, Inoreader a été créée en 2013 par la société bulgare Innologica afin d’occuper elle aussi l’espace béant laissé par Google Reader. D’emblée, l’application offre la possibilité de vous abonner à plusieurs sources en rapport avec les thèmes que vous avez sélectionnés (cinéma, politique, économie…).

    La page d’accueil jouit d’une interface plutôt bien pensée et propose plusieurs options d’affichage, de thèmes, de regroupement d’articles ou de densité du tableau de bord. Inoreader permet également de s’abonner à plus de 150 sources, rendant encore plus facile la recherche simultanée de plusieurs informations.

    Et côté partage, l’application est compatible avec de nombreux réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, LinkedIn…

    Inoreader propose un système de trois formules payantes. La première baptisée « supporter » (19,99 euros par an) permet un ajout maximum de 500 sources et supprime les publicités. Une deuxième nommée « pro » (4,99 euros par mois) propose un nombre de sources illimité ainsi que la traduction d’articles, voire l’accès à des flux protégé par un mot de passe. La troisième formule reprend toutes les fonctionnalités des deux précédentes et donne l’accès aux fonctionnalités les plus poussées (intervalle d’actualisation maximum garanti à 30 minutes par exemple). Sur devis.

    www.inoreader.com

    enlightenedLire aussi : Quel logiciel de veille choisir en 2020 (avec tableau comparatif)

    page_monitor_chrome.pngPage Monitor veille sur les actualisations des sites web sans flux RSS

    Totalement gratuite, l’extension Page Monitor a été fondée par l’entreprise canadienne Visualping en 2015 et est exclusivement disponible sur Google Chrome. Très utile pour les sites qui ne proposent pas de flux RSS, l’application surveille les changements qui interviennent sur les pages web. Elle est l’un des rares outils à proposer ce type de fonctionnalité.

    Page Monitor est particulièrement facile à utiliser. Une fois installée sur votre navigateur, il suffit de quelques clics pour vous abonner à de nouvelles pages.

    L’extension vous avertit, généralement par le biais d’une notification visuelle ou sonore, à chaque actualisation d’un site. Autre méthode, les changements intervenus sur la page surveillée sont mis en évidence à partir du bouton « voir changements ».

    Page Monitor s’utilise en tant que tâche de fond et ne prend pas beaucoup de place. Elle s’affiche près de la barre de recherche. Il est également possible de paramétrer les sites sur lesquels vous voulez opérer une veille. Par ailleurs, le nombre de pages que vous pouvez surveiller est illimité.

    Disponible en plus de dix langues, Page Monitor peut être aussi bien utilisée seule qu’en tant que complément aux extensions de veille comme Feedly ou Inoreader.

    visualping.io

    enlightenedLire aussi : Fact checking sur Twitter : un journaliste bricole une extension Chrome pour retrouver le post initial d'une vidéo

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    veille
    Aujourd’hui, le rôle des veilleurs s’écrit en termes de responsabilité. Dans leur veille à la fois offensive et défensive, ils doivent aussi lutter contre l’hégémonie des géants du net et promouvoir des intérêts français ou européens. Une veille doit être sûre depuis son sourcing - qui s’appuiera en partie sur les bases de données du marché - jusqu’au respect du droit d’auteur, en passant par le lutte contre les fake news. La démarche du veilleur est agile : valorisation de son service, travail collaboratif, exploitation des réseaux sociaux et ressources vidéo, e-réputation, analyse de l’information et produits de veille. Ce guide contient de nombreux retours d’expérience, avis d’experts et descriptifs d’outils gratuits et payants ou de datavisualisation.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant de l'enveloppe dédiée au développement de l'e-administration à partir de 2021.
    Publicité

    Veille 2020.PNG