Publicité

Philippe Clerc : "pour une intelligence économique augmentée”

  • philippe_clerc.jpg.png

    Philippe Clerc, nouveau président de l'Académie de l'intelligence économique
  • Philippe Clerc a été nommé à la tête de l’Académie de l’Intelligence Economique au mois de novembre 2020. Il présente la doctrine d'application de l'intelligence économique qu'il entend mener dans les années à venir.

    Quelle est votre feuille de route à la tête de l’Académie de l'intelligence économique ?

    L’Académie a été créée en 1994 par Robert Guillaumot comme un “lieu d’excellence et de perfectionnement”. Avec le nouveau conseil d’administration  nous proposons aux adhérents qu’elle soit à la fois  lieu de mémoire et de projection pour la communauté de pratique de  l’intelligence économique. Le conseil d’administration est mobilisé sur la volonté de revisiter les méthodes et les outils de l’intelligence économique et de faire œuvre d’innovation en suggérant de nouvelles voies, “une doctrine d’application et d’emploi de l’IE” repensée. Les nouveaux défis révélés par la crise du Covid19 indiquent le chemin à suivre pour “une intelligence économique augmentée” autour des thèmes de souveraineté, de compliance, d’éthique, d’intelligence technologique et sociétale. Courant 2021, cela prendra la forme d’une   rencontre élargie pour dresser l’état des lieux en ces matières et pour tenter une prospective. Enfin, nous fixons trois priorités 2021 au sein de l’organisation : intégrer plus de femmes dans les instances, créer un collège jeune et relancer le prix annuel de la Chouette de Crystal. 


    Quelles actions concrètes l’Académie de l'intelligence économique mène-t-elle auprès des entreprises ? 

    Au sein du  conseil d’administration de l’Académie nous  souhaitons mener des actions avec les entreprises ! Mobilisant le collège des adhérents regroupant des praticiens, avec l’expertise de nos partenaires et à l’écoute du conseil scientifique  renouvelé et internationalisé, nous proposerons des formations  sur l’état de l’art de l’IE et des “séminaires-laboratoire” intersectoriels pour permettre, comme en prospective, de résoudre les questions inédites que se posent les entreprises : géopolitique, intelligence juridique, IA. Y seront associées des organisations publiques et des organisations de la société civile. 


    La France a-t-elle enfin pris conscience des enjeux liés à l’intelligence économique ?

    L’impact considérable des stratégies disruptives américaines, la guerre technologique et commerciale des deux hégémons chinois et américains, les “révélations” de la Covid 19 sur nos dépendances stratégiques ont assurément réveillé les consciences. Reste à incuber les écosystèmes productifs au cœur des territoires.  C’est une des actions à laquelle l’Académie devra contribuer  en  2021.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Veille 2020.PNG