Publicité

Leap invente le bus connecté qui vous fera aimer travailler dans les transports en commun

  • 284 Actu bus Leap CJO.jpg

    Il est possible de connaître à l'avance, depuis son smartphone, le nombre de places disponibles dans les bus Leap. (Leap)
  • Quand le voyage en transport en commun se transforme en une expérience de networking mobile ultra confort...

    L'ordinateur portable calé sur les genoux bien serrés, le smartphone dans une main, un dossier dans l'autre, coincé entre une vitre embuée et un voisin en doudoune qui prend ses aises... Et encore, il a fallu jouer des coudes et des sourires pour trouver une place assise... Si nous sommes nombreux à souhaiter tirer profit de ces temps suspendus incompressibles entre notre bureau, nos rendez-vous à l'extérieur et notre domicile, travailler dans les transports en commun est un vrai challenge émoussant à coup sûr les plus solides motivations. C'est le créneau sur lequel se positionne justement la start-up Leap en proposant le networking mobile aux habitants de San Francisco (Etats-Unis). Imaginez des bus équipés d'espaces de travail confortables, d'une connexion WiFi, de ports USB et d'une buvette vous permettant de rejoindre le quartier d'affaires de la ville en 25 minutes. Un véritable café-internet mobile !

    Du hipster geek à l'homme d'affaire connecté

    Pour le moment, les cinq véhicules déployés par Leap ne réalisent qu'un seul et même parcours, toutes les quarts d'heure, le matin et le soir. Et si un trajet dans les bus de San Francisco coûte environ 2,25 dollars, il faudra débourser près de 6 euros pour monter à bord de ces paquebots de luxe. Car si Leap se défend d'être élitiste, la cible visée va du hipster geek à l'homme d'affaire connecté, un public aisé familier des réseaux sociaux et des paiements via smartphone.

    Suivre son trajet en temps réel

    En effet, pas de billet ni de carte de transport à valider, c'est à l'aide d'un QR code que l'on valide son ticket de bus, depuis son smartphone. Ceux qui le souhaitent peuvent rendre accessible leurs profils sur les réseaux sociaux aux autres passagers tandis qu'un GPS leur permet de suivre le trajet du bus en temps réel. Enfin, des boissons et collations biologiques et locales à commander depuis une tablette digitale achèvent de faire de ce trajet en bus une expérience agréable et propice à la concentration.

    Et chez nous, alors ?

    Si la start-up souhaite étendre progressivement son réseau à d'autres quartiers, elle va devoir jouer des coudes pour asseoir son service face à l'émergence de deux concurrents : Loup, qui dispose du soutien financier d'Evan Williams, le co-fondateur de Twitter, et Chariot, le premier service de navette urbaine crowdsourcée. Difficile d'imaginer qu'un tel service soit bientôt déployé en France alors que nous attendons déjà bien sagement que la 3G/4G couvre enfin l'ensemble du réseau parisien de la RATP. Une petite révolution technologique prévue pour... 2017 !

    Leap - Your daily commute. Redesigned. from Leap on Vimeo.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    76
    des échanges se font par mail au sein des organisations. L'usage d'une plageforme digitale permet de désengorger la boîte mail.

    Recevez l'essentiel de l'actu !