Publicité

Qualité de service Internet : loin d'être tous égaux

  • http.jpg

    (Pixabay)
  • L’Observatoire GESTE / Cedexis a rendu jeudi 21 mai son rapport sur la qualité de service Internet région par région. Résultat : la France souffre d’importantes disparités territoriales.

    Si vous habitez en Franche-Comté et que vous déménagez en  Bourgogne, ne vous attendez pas à la même qualité de service Internet. Le temps de chargement médian d’une page web varie d’1,3 seconde selon votre région.

    La Franche-Comté, l’Ile de France et les Rhônes-Alpes sont ainsi les territoires les mieux desservis avec un chargement médian compris entre 5,9 et 6,1 secondes. La Champagne-Ardenne et la Bourgogne, bonnes dernières, sont à 7,1 et 7,2 secondes. Pour Julien Coulon, confondateur de Cedexis, "l’arrivée des données régionalisées est une étape importante, car elles montrent que derrière les grandes évolutions, les grands plans d’investissement ou les effets d’annonce, il y a des réalités très différentes d’un territoire à l’autre".

                                                                      

    L’observatoire note tout de même une amélioration générale de la qualité du service au niveau national. De 6,4 secondes, la moyenne nationale du temps de chargement d’une page web est passée à 6 secondes en un an.

    Cela n’empêche pas la différence impressionnante des performances entre les internautes français. Plus de 30 secondes séparent les utilisateurs les mieux servis des moins biens servis.

    Corinne Denis, présidente du GESTE, constate que "la France reste à la traîne avec un 15ème place au sein d'un classement portant sur les temps de chargement médian de 30 pays européens". 

    Alors que les contenus sont hébergés sur le territoire métropolitain, les pages des grands médias s’ouvrent plus vite ailleurs en Europe. La Suisse est particulièrement en avance sur la qualité de son service internet. Il faut seulement 4,67 secondes à un internaute suisse pour ouvrir une page du Monde.

    L’accès équitable à Internet, une nécessité

    La transition numérique passe avant tout par une meilleure connectivité, plus stable et équitable. Julien Coulon rappelle que "l’accès aux ressources en ligne d’information, d’administration, de services, d’apprentissage ou même de commerce, doit être l’objectif des efforts consentis au niveau national. Si cela ne profite pas à tous, le déploiement massif et coûteux de nouvelles générations de technologies n’a plus aucun sens."

    Corinne Denis ajoute que "la qualité d’accès au réseau est un enjeu majeur pour la distribution des services des éditeurs, et pour notre démocratie. Il est donc urgent de travailler à réduire ces écarts pour le bénéfice de tous."

    Cette enquête a été réalisée sur la base des données de 15 grands producteurs de contenus du monde des médias (France Télévisions, Le Monde, l’Express, l’Obs, Médiapart, le Parisien, le Figaro…). 6 milliards de données relatives au temps de chargements des pages chez les internautes ont été analysées.
     

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    identifient la veille collaborative comme faisant partie de leurs sujets prioritaires. Cependant, si les veilleurs sont conscients de la nécessité de la mettre en place, ils ne savent pas trop par quel bout commencer. Ils sont en attente de retours d'expérience, de trucs, d’astuces et de bonnes pratiques pour convaincre leurs collègues d’adhérer et participer à ce nouveau projet.

    Recevez l'essentiel de l'actu !