Publicité

Duplex, l’intelligence artificielle du géant américain de Mountain View

  • google_ia.jpg

    google_ia
    Des possesseurs américains de smartphone Pixel (Google) peuvent utiliser Duplex dans quelques villes aux Etats-Unis. crédits : pixabay.com
  • Google a annoncé que Duplex, son agent conversationnel capable notamment de réserver des rendez-vous à votre place, serait à présent disponible. Dans un premier temps, seulement quelques utilisateurs pourront l’expérimenter. 

    En mai dernier, Google avait fait forte impression avec son intelligence artificielle en mesure d'appeler un restaurant de son plein gré pour prendre un rendez-vous. Cette technologie, baptisée Google Duplex, va prononcer ses premiers mots dans la vie réelle.
    La démonstration de Google Duplex fut le véritable moment fort de la Google I/O, la conférence annuelle de la société. Deux enregistrements avaient été diffusés où l’agent conversationnel prenait rendez-vous chez le coiffeur et réservait une table au restaurant sans que l’on puisse se douter qu’une machine était à la manoeuvre.

    Un champ d’action encore limité

    Seuls quelques possesseurs de smartphones Pixel y ont désormais accès pour effectuer des réservations dans une sélection de restaurants de quelques villes américaines (New York, Atlanta et San Francisco).

    Par ailleurs, les compétences de Duplex restent pour l’instant limitées : réservation de restaurant ou prise de rendez-vous chez le coiffeur. Et encore, cela ne concerne pas tous les établissements. L'intelligence artificielle ne fonctionne pas dans les lieux qui privilégient les réservations en ligne, ou ceux ayant indiqué ne pas vouloir recevoir ce type d’appels.  

    La procédure reste encore fastidieuse

    Google Duplex se lance via Google Assistant. Dans les faits, la procédure est encore fastidieuse et de longues secondes s’écoulent indubitablement à chaque fois que l'assistant réagit à une phrase de l’utilisateur. Il faut commencer par lancer « Ok Google, réserve moi une table », par exemple. Une liste de restaurants vous est alors soumise, à moins que vous n’ayez déjà une idée de l’établissement.

    Il faut ensuite communiquer tous les détails à l’assistant vocal via une conversation orale ou écrite qui prend du temps. Google Assistant demande sans cesse des confirmations du type « Si aucune table n’est disponible à 20h00, m’autorisez-vous à en réserver une à 19h00 ? » ou encore « Ce numéro est-il bien celui du restaurant ? », « Est-ce que je peux procéder à la réservation maintenant ? ».

    L’assistant finit par vous annoncer qu’il va essayer d’appeler et vous tenir au courant dans les 15 minutes. 

    Une fonction uniquement disponible sur les smartphones Pixel pour l’instant 

    Le service vous propose également un récapitulatif de l’ensemble de vos rendez-vous. Sur cet écran, vous pouvez facilement choisir d’annuler une réservation, mais sans dépasser une certaine limite, pour éviter les abus. 

    Google va étendre progressivement l'accessibilité de Google Duplex à de plus en plus de propriétaires de Pixel. Les autres appareils android ne sont pas encore concernés par le service. 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !

    data-intelligence-artificielle-objets-connectes
    L’intelligence artificielle et le machine learning donnent un coup d’accélérateur aux technologies de l’information. Parallèlement, l’internet des objets suppose un pilotage intelligent et génère quantités de nouvelles données qu’il faut traiter. Les algorithmes sont au coeur des systèmes. Emergent des questions d’aide à la décision, de responsabilité, d’éthique, de valorisation des données, de risques de piratage. Des régulations s’imposent ; services et solutions ont besoin de repères.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    identifient la veille collaborative comme faisant partie de leurs sujets prioritaires. Cependant, si les veilleurs sont conscients de la nécessité de la mettre en place, ils ne savent pas trop par quel bout commencer. Ils sont en attente de retours d'expérience, de trucs, d’astuces et de bonnes pratiques pour convaincre leurs collègues d’adhérer et participer à ce nouveau projet.

    Recevez l'essentiel de l'actu !