Publicité

La Cnil inflige des amendes record de 100 millions d'euros à l'encontre de Google et de 35 millions contre Amazon

  • cnil_sanctiongoogle.jpg

    La Cnil inflige des amendes record à l'encontre de Google et Amazon (Cnil)
  • La Commission nationale de l'informatique et des libertés reproche aux deux entreprises d'avoir enfreint la législation française sur les cookies.

    La Cnil a eu la main lourde. Des amendes de 100 millions d'euros ont été prononcées à l'encontre de Google et de 35 millions d'euros contre Amazon.
    La Commission nationale de l'informatique et des libertés reproche à Google d'avoir déposé des cookies publicitaires sur les ordinateurs d'utilisateurs du moteur de recherche google.fr sans consentement préalable ni information satisfaisante.

    L'amende infligée à Google vise la société Google LLC pour un montant de 60 millions d'euros et la société Google Ireland Limited pour un montant de 40 millions d'euros. Selon la Cnil, les pratiques du moteur de recherche google.fr ont affecté près de 50 millions d'utilisateurs.

    Des cookies étaient automatiquement déposés sur l'ordinateur

    La Cnil a relevé les mêmes manquements sur le site marchant amazon.fr. Des tests "ont permis de constater que lorsqu’un utilisateur se rendait sur ce site, des cookies étaient automatiquement déposés sur son ordinateur, sans action de sa part. Plusieurs de ces cookies poursuivaient un objectif publicitaire".

    La société Amazon Europe Core devra donc s'acquitter d'une amende de 35 millions d'euros, un montant justifié "par la gravité des manquements constatés".

    La sanction de la Cnil est contestée par le site marchand : "nous sommes en désaccord avec la décision de la Cnil. La protection des données personnelles de nos clients a toujours été une priorité absolue pour Amazon. Nous mettons continuellement à jour nos pratiques en matière de protection des données personnelles afin de garantir que nous répondions aux besoins et aux attentes en constante évolution des clients et des autorités de régulation et que nous nous conformions pleinement à toutes les lois applicables dans chacun des pays où nous opérons".

     
     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité