Publicité

Marseille lance sa plateforme opendata

  • opendata_marseille.png

    Page d'accueil de la plateforme open data de Marseille (Ville de Marseille)
  • La cité phocéenne vient enfin d'ouvrir sa plateforme de données publiques et souhaite "sortir de l’entre-soi technique".

    A son tour, Marseille dispose désormais d'une plateforme open data. La cité phocéenne met de nombreux jeux de données publiques à la disposition des internautes : menus des cantines, emplacement des éclairages publics, délibérations du Conseil municipal, lieux de distributions des masques...

    Ces jeux de données sont proposés dans des formats bruts (.ods, .txt, .csv notamment) et peuvent bien entendu être utilisés et enrichis par les habitants, les associations et les entreprises.

    Sortir de l'entre-soi technique

    Pour la municipalité, le lancement de cette plateforme s'inscrit dans "une vision à plus long terme" qui vise à associer la population marseillaise "pour réussir à sortir de l’entre-soi technique".

    Arrivée tardivement dans le monde de l'open data, Marseille reconnaît avoir "un énorme retard à rattraper" et envisage d'enrichir rapidement les jeux de données disponibles sur la nouvelle plateforme.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité