RGPD : Dastra lève 1 million d'euros

  • rgpd-dastra-leve-1-million-euros.jpg

    RGPD-Dastra-leve-1-million-euros
    Dastra lève 1 millions d’euros pour renforcer sa technologie et accélérer (freepik/rawpixel.com)son déploiement européen
  • Dastra, éditeur de logiciel RGPD, annonce une levée de fonds d'un million d’euros auprès d’un réseau de business angels dont Seed4Soft fait partie. Une opération qui permettra à Dastra de développer sa technologie destinée aux délégués à la protection des données (DPO) et son déploiement en Europe

    Dastra souhaite s’imposer parmi les leaders européens de la protection des données personnelles. Pour cela, la société dévoile une levée de fonds d’un million d’euros grâce à un réseau de business angels. A l’aide de cette opération, Dastra dispose des moyens nécessaires pour poursuivre les développements techniques de sa plateforme. De plus, la start-up désire accélérer son influence à l’échelle européenne. Notons qu’elle est déjà présente dans plusieurs pays comme la Belgique, l’Italie ou encore les Pays-Bas.  

    “L’Europe étant une pionnière de la protection des données au niveau mondial, il est dans la juste logique des choses qu’elle possède un champion en la matière, et Dastra a tous les atouts pour le devenir”, affirme Jacques Sebag, cofondateur de Seed4Soft.  

    Par ailleurs, Dastra prévoit de recruter 20 personnes afin de doubler la taille de son équipe dans le courant 2022. Une dynamique qui rejoint l'essor que connaît l’entreprise depuis son lancement il y a deux ans. En effet, elle comptabilise plus de 1 200 PME et ETI comme clients pour la gestion de leur conformité RGPD.   

    L’essence de Dastra  

    Présent sur le marché depuis 2020, Dastra a pour objectif de permettre aux organisations et aux entreprises de s’aligner à toutes les obligations du RGPD. En effet, dans son rapport publié le 11 mai 2022, la CNIL dévoile que 1,6 milliard d'euros d'amendes ont été émises depuis l'entrée en vigueur du RGPD il y a quatre ans.   

    Pour répondre à ces enjeux, Dastra améliore la productivité des DPO. Sa solution web Saas aide les DPO à cartographier et automatiser l’ensemble des processus techniques et organisationnels liés aux données personnelles. En outre, pour tenter d’être disruptif dans ce marché, Dastra place le collaboratif au cœur de la démarche RGPD.   

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    RGPD
    Le 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) est entré en application, s’imposant dans le secteur privé comme dans le secteur public. Un an après, quel est le chemin parcouru par les organismes et les délégués à la protection des données (DPO) pour se mettre en conformité ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.