Publicité

En 2022, les pénalités relatives au RGPD se sont élevées à 832 millions d'euros

  • sanctions_rgpd.jpg

    2022-penalites-concernant-RGPD-sont-elevees-832-millions-euros
    Meta a été épinglée pour divers manquements à la protection des données personnelles (TheDigitalArtist)
  • Les amendes infligées aux entreprises en 2022 pour le non respect du RGPD ont notamment visé Meta (ex Facebook) mais elles ont été moins élevées qu'en 2021.

    832 millions d'euros. C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD. Selon une estimation d'Atlas VPN (éditeur de solutions de réseau privé virtuel), ce montant est cependant largement inférieur (- 36 %) à celui enregistré en 2021 qui s'élevait à 1,3 milliard d'euros. "L'année dernière se distingue non pas par la somme totale des amendes infligées, mais par la sévérité des charges imposées à une seule entité : Meta".

    Ex Facebook, Meta a ainsi été sanctionnée à hauteur de 405 millions d'euros par la Commission de protection des données irlandaise (équivalente de la Cnil française). En cause, des irrégularités relatives au traitement des données personnelles notamment aux mineurs qui utilisent Instagram : "les adresses électroniques et les numéros de téléphone des enfants étaient exposés publiquement lors de l'utilisation de la fonction de compte professionnel d'Instagram, et les profils Instagram des enfants étaient publics par défaut" explique Atlas VPN.

    Collecte à partir des profils publics sur Facebook

    Rebelote pour Meta qui a été visé par une autre amende de 265 millions d'euros le 25 novembre 2022. Là encore, c'est l'insuffisance de la protection des données personnelles sur Facebook qui est à l'origine de la sanction : "les détails des utilisateurs de Facebook du monde entier ont été collectées à partir de profils publics au cours des années 2018 et 2019."

    A ce jour, Meta a déjà payé environ un milliard d'euros pour l'ensemble de son œuvre.

     

     

     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.