Publicité

Les archives de Georges Brassens bientôt vendues aux enchères

  • brassens_-_archives.png

    archives-Georges-Brassens-bientot-vendues-encheres
    Le journal intime de Georges Brassens est estimé à 100 000/150 000 euros (Gros & Delettrez)
  • Disparu en 1981, le chanteur a laissé un abondant patrimoine documentaire qui sera dispersé le 22 octobre prochain lors d'une vente à l'Hôtel Drouot.

    Plus de quarante ans après sa mort, les effets personnels de Georges Brassens (1921-1981) seront dispersés lors d'une vente aux enchères le 22 octobre prochain à l'hôtel Drouot (Paris). Des livres, des manuscrits, des partitions, des cahiers de chansons, des journaux ainsi que de multiples objets (sa dernière guitare par exemple) seront vendus aux enchères par la maison Gros & Delettrez.

    Ces archives ont été conservées par son ami et homme de confiance Pierre Onteniente, alias Gibraltar : "ce dernier a eu la présence d’esprit de récupérer ces
    trésors que sont les manuscrits du chanteur et les divers objets et documents qui jalonnèrent la vie de ce grand poète qu’aura été Georges Brassens et qui restera ainsi et pour toujours, un des plus grands poètes du XXème siècle" explique la maison Gros & Delettrez.

    Journal intime estimé de 100 000 à 150 000 euros

    Parmi les documents mis en vente figure un journal intime que Georges Brassens a tenu de 1964 à 1981. Le chanteur y notait des événements personnels comme la maladie de son père, la mort de Jacques Brel ou de Jeanne, à côté d’aphorismes ou d’ébauches de chansons. Estimation: entre 100 000 et 150 000 euros.

    Autre pièce intéressante, un cahier de chansons contenant 67 chansons manuscrites copiées par Georges Brassens, du début de sa carrière. Estimation : entre 30 000 et 50 000 euros.

    Quant à la célèbre pipe de Georges Brassens, elle sera elle aussi cédée aux enchères : son prix est estimé à 300/500 euros.

    MISE A JOUR : à la demande de la famille de Georges Brassens, cette vente aux enchères a été annulée par le tribunal de Paris.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    Serda Formations Archives 2023

    Indispensable

    Bannière BDD.gif