Article réservé aux abonnés Archimag.com

Comparatif - Text mining : le non structuré va parler

Le text mining selon Temis. Temis

 

L'abondance d'informations numériques devient un problème du fait de leur manque de structure et de classement. Les solutions de texte mining, ou fouille de textes, sont là pour analyser les documents textuels et y reconnaître les informations utiles, dans un but d’accès au contenu pertinent et de valorisation.

« De plus en plus de gens soulignent le problème de la non structure des données. Les volumes doublent tous les deux ans. Que puis-je conserver, jeter ? Comment retrouver la bonne information ? Nos clients se posent une multitude de questions qui restent pour eux un mystère », explique Daniel Mayer, vice-président marketing chez Temis, éditeur français de la solution de fouille de textes Luxid.

Structurer les données pour mieux gérer et valoriser les contenus est l’objet des solutions de text mining. Une solution de text mining utilise un vocabulaire de référence qui lui permet de repérer les mots voulus dans les textes qui lui sont soumis – ce qui n’exclut pas...

Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
Les podcasts d'Archimag
Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.