Lad + Ged + BPM +RM = ECM

DR

 

Historiquement, la Ged, ou gestion électrique des documents, est née au début des années 1980 et portait au départ exclusivement sur la gestion des documents numérisés. Les fournisseurs de ce marché étaient notamment les fabricants de scanners et les éditeurs de logiciels de reconnaissance et de Ged. La montée en puissance des scanners comme des ordinateurs, l’extension des fonctions logicielles ont érodé les frontières d’origine avec les autres briques des systèmes d’information des organisations. Représentative des utilisateurs et fournisseurs pour ce secteur d’activité, l’association américaine AIIM englobe désormais la Ged dans l’ECM. Selon elle, la gestion de contenu inclut l’ensemble des outils concernant les étapes de capture, de stockage, de gestion, d’archivage et de publication des contenus en liaison avec les processus métier. D’après cette définition, il faut donc inclure dans les outils d’ECM, les logiciels de capture (Lad, Rad, OCR, ICR, etc.), de gestion documentaire(Ged), de workflow, de BPM (businness process management), de records management, de web content management, de gestion des courriels, de collaboration, d’enterprise 2.0, de stockage des données et d’archives électroniques.

Retour vers le dossier "Ged, l'heure du bilan est arrivée"

Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.