partager un savoir collaboratif

 

En l’espace de quelques années,  Wikipédia s’est hissée à la huitième place des sites les plus consultés de la planète. Succès mérité pour une encyclopédie, certes imparfaite, mais réactive et généralement fiable. Le monde de la wikinomie ne se résume cependant pas à cette seule encyclopédie grand-public. D’autres wikis à vocation professionnelle offrent des contenus fort intéressants. Bibliopédia propose aux internautes de « rassembler des ressources et des expériences intéressantles professionnels francophones des bibliothèques et de l’informationi ». Au sommaire, six thématiques : métier, publics et services, collections, organisation, informatique documentaire, et sites webi. Les professionnels de l’infodoc y trouveront donc une approche résolument métier et des articles généralement bien informés. Dans le même esprit, le portail Sciences de l’information et des bibliothèques est hébergé sur le site de Wikipédia et en reprend l’esprit : sobriété et efficacité au service d’une information régulièrement enrichie par les contributeurs. Une rubrique actualité des bibliothèques, des archivesi et de la documentationi rend compte des événements liés au monde de l’infodoc. Le portail ne se limite pas au monde des bibliothèques et a fait le choix d’élargir ses centres d’intérêt aux systèmes d’information. On y trouve des articles consacrés à la gestion des connaissancesKnowledge Management">i (knowledge managementEnsemble de pratiques et d’outils visant à valoriser le patrimoine immatériel, et en particulier les connaissances d’une entreprise (documentation, gestion des compétences, etc.) Environnement qui encourage la création, le partage, l'enrichissement, la transmisson, la capitalisation et l'utilisation des connaissance pour le bénéfice des clients de l'entreprise et de ses collaborateurs.  ">i) et à la gestion des documents d’archives (records management).
 
régulièrement contrôlés
 

Le monde juridique possède également son wiki : Jurispédia a vu le jour en 2004 grâce à une initiative universitaire internationale. Il propose près de 2 300 articles « régulièrement contrôlés a posteriori par des étudiants, enseignants et professionnels du droit ». Les documentalistes désireux de faire une veille Intelligence économique.  ">i juridique pourront consulter les articles classés par thèmes– droit pénal, arbitrage, droit fiscal…– ou par zones géographiques. Une rubrique actualité est régulièrement mise à jour afin de suivre les évolutions du code civil allemand ou la conception du patrimoinei en droit vietnamien. À côté de ces wikis régulièrement enrichis, on ose à peine signaler l’existence de Wikipol un site dédié aux débats politiques, économiques et sociaux français. Loin de proposer de l’information pertinente, pour l’instant Wikipol ressemble à un café du commerce numérique sans intérêt.
 

Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.