Une bibliothèque pour aider les toxicomanes à décrocher

  • bib_toxicomanes1.jpg

    Inauguration de la nouvelle bibliothèque de Burlington (Wcax)
  • L'objectif, offrir un espace de détente et d'information pour les toxicomanes et les aider ainsi à se soigner.

    Et si la lecture pouvait aider à la guérison ? C'est ce que considère l'équipe à l'origine de la création d'une nouvelle bibliothèque à Burlington, dans le Vermont (États-Unis), destinée à aider les toxicomanes à se sortir de leur addiction.

    "Ce que fait la bibliothèque, c'est donner aux gens une chance d'approfondir leur guérison, a déclaré Gary de Carolis, le directeur de l'établissement à Wcax ; et ce grâce à l'introspection et à l'utilisation des livres pour les soutenir dans leur rétablissement". C'est grâce aux moyens financiers déployés par le centre de désintoxication Turning Point, ainsi que par le don d'une collection de centaines d'ouvrages utilisés dans leur programme, que cette nouvelle bibliothèque a pu voir le jour.

    Se distraire et se former

    Le nouvel établissement, qui a été inauguré le mercredi 15 octobre, souhaite que la lecture soit un premier pas pour les toxicomanes vers une intégration dans des groupes de discussion, et plus globalement vers un accès à l'information et à l'éducation. "Je pense qu'il est important d'avoir la possibilité de se renseigner sur les maladies de l'addiction ou sur les troubles de la santé mentale, a expliqué Jordan Bernis, l'un des premiers usagers de cette bibliothèque, invité par le Turning Point Center ; il était important pour moi de trouver un lieu me permettant de me distraire d'une manière saine et de m'informer".

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    documentation-couv-serda-formation.png