Publicité

Top 3 des outils de vérification de photos

  • top-3-outils-verification-photos.jpg

    Top-3-outils-verification-photos
    L'utilisation d'outils de vérification de photos facilite la détection des images trafiquées en effectuant des recherches inversées et en analysant les métadonnées. (Freepik/puruanpro)
  • À du l'ère numérique, où les images peuvent être manipulées avec facilité, la nécessité de vérifier l'authenticité des photos est devenue cruciale pour contrer la propagation de la désinformation en ligne. Afin de démêler le vrai du faux, Archimag vous propose trois outils gratuits !

    mailDécouvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag dédiées aux professionnels de la transformation numérique, des bibliothèques, des archives, de la veille et de la documentation.


    TinEye : un système de filtrage avancé

    Les images trafiquées sont fréquentes sur le web et peuvent propager des fake news. TinEye est un outil gratuit qui peut vous aider à démêler le vrai du faux en effectuant des recherches d’images inversées : à partir d’une illustration, il permet d’en identifier d’autres, identiques ou similaires (sans prendre en compte la taille ou la définition), qui ont déjà été publiées sur internet.

    Pour ce faire, il vous suffit de télécharger l’image sur le site de TinEye depuis votre ordinateur ou de copier-coller son URL (attention : pas celle de la page web qui la contient) dans la barre de recherche proposée. Utilisez ensuite les options pour trouver les différentes versions d’une photo : "most changed" (la plus modifiée), "oldest" (la plus ancienne, c’est-à-dire la première publication de la photo) et "newest" (la plus récente).

    Lire aussi : Les meilleurs outils de montage vidéo et audio : 3 logiciels incontournables

    Vous pouvez ensuite passer en revue ces résultats pour vérifier si et en quoi la photo a été modifiée au gré de ses mises en ligne (pratique, si l’on souhaite trouver une image dans une meilleure définition ou une image plus complète si elle a été recadrée).

    Disponible depuis un navigateur, TinEye propose des extensions Chrome et Firefox.

    -> tineye.com

    Photo Sherlock : utilisez plusieurs moteurs de recherche 

    Vous avez l’âme d’un détective ? Alors, Photo Sherlock est fait pour vous ! Gratuit, il utilise trois moteurs de recherche différents (Google, Yandex et Bing), pour proposer son service de recherche d’image inversée.

    Différents procédés s’offrent à vous pour vérifier une photo via la plateforme : vous pouvez prendre une photo (d’une affiche ou d’une image publiée dans un magazine) depuis l’application ou bien télécharger une image depuis votre drive ou votre ordinateur. Il vous est possible de recadrer l’image avant de lancer votre recherche pour supprimer les zones indésirables. Par ailleurs, la taille de l’image est réduite automatiquement pour offrir une expérience de recherche rapide.

    Lire aussi : Top 3 des outils gratuits de mind mapping

    L’application va ensuite chercher différentes versions de la photo en ligne (s’il y en a). Petite précision, Photo Sherlock a tendance à utiliser par défaut le moteur de recherche Google. Si vous souhaitez utiliser un autre moteur de recherche une fois celle-ci terminée, il vous suffit de sélectionner l’un des deux autres moteurs proposés.

    Photo Sherlock est disponible sur le navigateur de votre ordinateur, mais aussi via une application Android ou iOS sur votre smartphone.

    -> photosherlock.com

    Fake Image Detector : bénéficiez de technologies de détection fiables 

    Fake Image Detector est un outil gratuit qui permet de s’assurer de la véracité d’une photo à l’aide de différentes technologies avancées : l’analyse de métadonnées (à chaque fois qu’une image subit des modifications via un logiciel, des traces uniques sont laissées dans les métadonnées), l’analyse ELA (l’analyse du niveau d’erreur, qui permet par exemple de détecter des incohérences dans les niveaux de compression d’une image) ou encore un système de reconnaissance des histogrammes de modèles binaires locaux, le LBPH, qui peut révéler d’autres incohérences pouvant suggérer une manipulation.

    Lire aussi : Résumé automatique : 3 outils à portée de clic

    Pour utiliser Fake Image Detector, il vous suffit de télécharger une photo présente dans votre galerie. Vous obtiendrez ensuite l’une des réponses suivantes : "digitally altered" (modifiée numériquement), "not from camera" (non prise avec un appareil photo), "50-50 chance" (une chance sur deux), ou bien "like a real camera imag" (semblable à une vraie photo). La précision de l’outil, de 60 à 70 %, n’est pas toujours infaillible.

    Fake Image Detector est disponible sur navigateur, ainsi que via une application Android.

    -> fakeimagedetector.com

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formation Veille 2023