Publicité

PNB : le point de vue de RéseauCarel

  • bibliotheque.jpg

    bibliotheque
    Quatre fournisseurs apparaissent pour la première fois dans cette enquête annuelle : Axiell AB, Hibouthèque, BGM de GM Invent et SkinLibris de SkinSoft (PixaBay)
  • Alexandre Lemaire est vice-président de RéseauCarel, expérimentateur du prêt numérique en bibliothèque (PNB). Il est par ailleurs gestionnaire de Lirtuel, plateforme de prêt numérique du réseau de lecture publique de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il livre ici le point de vue de l'association sur PNB.

    Quelle est la position de RéseauCarel sur le PNB ? 

    Sur les points à améliorer, les négociations se poursuivent avec les éditeurs, très ouverts à la discussion. Ils ont déjà marqué par exemple leur volonté de prendre à bras le corps la problématique des livres de la longue traîne.
    Sur la question des tarifs, l’analyse nuancée de RéseauCarel a été malheureusement instrumentalisée par certains. En effet, RéseauCarel n’a jamais dit que les tarifs des éditeurs dans leur ensemble étaient trop élevés, mais a relevé une hétérogénéité des tarifs avec certains éditeurs au tarif plus élevé. Globalement RéseauCarel considère toujours que PNB, bien que non parfaite, constitue une offre prometteuse susceptible d’offrir à terme aux usagers un large catalogue de titres grand public en mode déconnecté avec un service de prêt simultané. Certains éditeurs ne mettent toutefois pas encore tous leurs titres et nous nous battons pour qu’ils le fassent. Le catalogue s’est néanmoins étendu récemment avec l’arrivée d’Actes Sud et de BD. En outre, les titres de FeniXX, Immatériel, Iznéo et Hachette arriveront sous peu, ce qui fera un catalogue de 60 000 titres environ…


    Y a-t-il un consensus des bibliothécaires sur le PNB ? 

    Il y a des divergences de vues entre les bibliothécaires qui utilisent réellement PNB sur le terrain – et qui en sont globalement très satisfaits – et des bibliothécaires qui, par idéologie notamment, sont plutôt détracteurs de PNB. Mais je pense, pour avoir échangé avec l’ABF (Association des bibliothécaires de France), que les associations se rejoignent sur l’intérêt de PNB, à condition que tous les éditeurs proposent bien tous leurs titres et qu’une évaluation soit rapidement rendue publique, ce qui est en cours.

    Où en est le PNB en Belgique ? 

    Lirtuel.be a connu une croissance impressionnante puisqu’entre le lancement et aujourd’hui on a pu observer un quadruplement des prêts mensuels. Les retours qualitatifs sont très positifs et nous enregistrons peu de demandes d’aide, même par rapport aux digital rights management (DRM), notamment grâce aux guides en ligne très soignés qui ont été livrés avec Cantook Station, l’outil acquis par la Fédération Wallonie-Bruxelles. 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    strategie-digitale-ocumentation-bibliotheque-patrimoine
    Comment documentation, archives, bibliothèques ou musées peuvent-ils être digitaux pour des utilisateurs digitaux ? Il s’agit d’abord de faire le point sur ses lacunes et atouts pour construire ensuite sa stratégie digitale afin de conquérir et fidéliser de nouveaux publics. Cibler ses utilisateurs, souvent mobiles, recourant à plusieurs écrans, est une importante phase préalable. Pour son projet, diérentes voies peuvent être empruntées : web, réseaux sociaux, newsletter, Mooc, blog, vidéo, podcast, réalité augmentée ou virtuelle ! Les contenus sont également à adapter. Un guide avec des méthodes, des avis d’experts et des témoignages sur des expériences innovantes.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité