Article réservé aux abonnés Archimag.com

Vidéo en bibliothèque : quelles offres pour quels usages ?

  • bibliotheque_video.jpg

    video-bibliotheque
    "A ce jour, la VOD reste souvent dispendieuse et problématique", estime Jean-Yves de Lépinay, documentaliste, programmateur, formateur et consultant, spécialiste des questions liées à la vidéo en bibliothèque. (Freepik Premium)
  • Baisse des ventes de DVD, progression du streaming : quelle sensibilité les bibliothèques manifestent-elles vis-à-vis de cette tendance lourde ? À terme, les catalogues des bibliothèques de lecture publique et universitaire comporteront-ils tous une offre de vidéo en ligne, à usage de loisir ou d’étude ? Un lecteur inscrit pourra-t-il accéder de son écran à un large éventail de films ou Mooc ? Quels facteurs favorisent cette perspective ? Quels en sont les freins ? Spécialiste du domaine, Jean-Yves de Lépinay répond.

    Sommaire du dossier :

    video-bibliotheque-barrosJean-Yves de Lépinay est documentaliste, programmateur, formateur et consultant. Il a notamment travaillé au sein du Forum des images et est actuellement chargé de cours à La Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et à InaSup. Il est également président de l’association Images en bibliothèques. Pour Archimag, il fait le point sur l’offre vidéo en bibliothèque, ses contraintes et son impact sur le métier.

    Où en est l’offre vidéo dans les bibliothèques publiques ?

    L’offre vidéo est multiple tant du point de vue des territoires concernés que des collections proposées. De très nombreuses médiathèques proposent en effet une offre vidéo, directement ou à travers les collections des bibliothèques départementales de prêt. Le réseau professionnel Images en Bibliothèques rassemble environ un millier d’établissements adhérents et ce chiffre est encore loin de refléter l’ampleur du nombre d’établissements proposant de la vidéo.

    L’offre vidéo est également multiple car tous les genres y sont représentés : la fiction, le documentaire, les séries TV, le court-métrage, le film expérimental, l’animation…

    Jean-Yves-de-LepinayEt qu’en est-il de la vidéo dans les bibliothèques universitaires ?

    La majorité des bibliothèques universitaires propose une offre vidéo. À titre d’exemple, Paris 8 met à disposition des usagers des DVD en consultation sur place ainsi qu’environ 800 titres en vidéo à la demande (VOD). La BU diffuse également ses propres archives vidéo en DVD comme les cours de Gilles Deleuze issues de l’université de Paris Vincennes au début des années 1970. Alors qu’elles évoluent progressivement vers un modèle de learning center, les BU signalent de plus en plus leur offre vidéo.

    Quelles sont les modalités d’accès à cette offre vidéo en bibliothèque ?

    L’accès à l’offre vidéo se fait encore aujourd’hui très majoritairement via le DVD. À ce jour, l’offre de DVD ne faiblit pas et le public emprunte toujours autant ce type de document alors que, dans le même temps, les prêts de CD musicaux continuent de baisser. Un certain nombre de films rares ou exigeants trouven....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    video-bibliotheque
    Baisse des ventes de DVD, progression du streaming : quelle sensibilité les bibliothèques manifestent-elles vis-à-vis de cette tendance lourde ? À terme, les catalogues des bibliothèques de lecture publique et universitaire comporteront-ils tous une offre de vidéo en ligne, à usage de loisir ou d’étude ?
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Recevez l'essentiel de l'actu !
    Publicité

    banniere-archimag_2_0.gif

    doc 2020.PNG

    banniere GP52 web.png