Publicité

Amiens Métropole accueillera le nouveau pôle de conservation de la BnF

  • amiens-bnf.jpg

    Amiens Métropole accueillera le nouveau pôle de conservation de la BnF
    La tour Perret vue depuis la cathédrale d'Amiens (Métropole Amiens)
  • La Bibliothèque nationale de France a retenu le projet amiénois pour son pôle regroupant le Conservatoire national de la Presse et un centre de conservation dédié à ses collections.

    72 candidatures et un seul lauréat : Amiens Métropole. Cette dernière a été retenue par la Bibliothèque nationale de France pour accueillir son nouveau pôle regroupant le Conservatoire national de la Presse et un centre de conservation de ses collections. Un choix dicté par des facteurs qui tiennent aussi bien à la géographie qu'à la question financière : une situation à deux heures de Paris par la route et hors de zones à risques, une surface de 6,3 hectares dont 30 000 m² constructibles, ainsi qu'une proposition financière qui "s’est révélée être la meilleure parmi les candidatures reçues."

    Un autre argument a joué en faveur d'Amiens Métropole : son important maillage en matière d'insfrastructures culturelles.

    bibliotheque-Amiens-conservation-BNF

    Ouverture à l'horizon 2028

    Ce nouveau pôle de la BnF regroupant Conservatoire national de la Presse et centre de conservation pour ses collections devrait ouvrir ses portes à l'horizon 2028. Une construction qui a été jugée indispensable au regard de la saturation des espaces existants et de la préservation des documents les plus fragiles. Le nouvel ensemble sera composé de "bâtiments hautement technologiques" précise-t-on à la BnF.

    La collection de presse de la Bibliothèque nationale de France représente plus de 300 000 titres du XVIIe siècle à nos jours.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité