Les secrets de fabrication du Mooc "Veille, IA et datavisualisation" créé par Serda Compétences, Archimag et Geotrend

Jean Gauthier est le responsable de Serda Compétences, qui a développé, en partenariat avec Archimag et Geotrend, le mooc "Veille, IA et datavisualisation". Il nous livre en vidéo les secrets de fabrication de ce mooc gratuit, auquel il est déjà possible de s'inscrire en attendant son lancement le 17 mars prochain. Découvrez comment a été conçu ce mooc inédit qui vise à initier les veilleurs aux techniques de datavisualisation et à leur montrer en quoi l'intelligence artificielle peut être mise au service de l'intelligence économique et collective. 

Pourquoi un mooc sur la veille et l'intelligence artificielle ?

Le Mooc "Veille, IA et datavisualisation" créé par Serda Compétences, Archimag et Geotrend est né de deux constats :

"Nous sentions d'abord une inquiétude vis à vis de l'intelligence artificielle, confie Jean Gauthier ; car beaucoup de gens se demandent si les machines vont bientôt nous remplacer et à quelle sauce on va être mangés. Cette inquiétude est généralement doublée d'une curiosité vis à vis de l'IA et d'une demande pour comprendre comment elle pourrait nous aider dans nos missions et améliorer notre travail". 

Comment construit-on un Mooc ?

"Nous avons fait le choix de raconter une histoire, poursuit Jean Gauthier ; celle d'une entreprise qui a une problématique d'entrée sur le marché et qui a besoin de connaître ses concurrents, son environnement technologique, normatif, juridique, etc".

C'est à travers cette histoire que l'équipe de conception du mooc a pu circonscrire l'ensemble des sujets qu'elle souhaitait voir abordés dans le Mooc.

"Le storytelling nous a permis d'aborder les trois points essentiels du mooc : comment l'IA se positionne, comme on peut l'utiliser avec la dataviz et comment on peut ainsi mieux travailler ensemble", précise Jean Gauthier.

Un mooc en trois modules

C'est autour de ces trois points que c'est naturellement structuré le mooc, en trois modules distincts :

"Le sujet est vaste et nous avions beaucoup de points à aborder, reconnaît Jean Gauthier ; nous avons donc choisi de le structurer de la façon suivante : un premier module pour expliquer ce qu'est l'IA et comment les algorithmes viennent s'insérer dans un système d'information ; un second module pour expliquer concrètement comment la dataviz et l'IA peuvent servir les missions des veilleurs dans leurs missions quotidiennes ; et un troisième module pour expliquer comment ces technologies peuvent favoriser le travail collaboratif et l'intelligence collective".

Le mooc "Veille, IA et datavisualisation" débutera le 17 mars 2020, mais il est d'ores et déjà possible de s'y inscrire ici. Pour en savoir plus sur ce mooc, découvrez sa présentation en vidéo :

Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
veille
Aujourd’hui, le rôle des veilleurs s’écrit en termes de responsabilité. Dans leur veille à la fois offensive et défensive, ils doivent aussi lutter contre l’hégémonie des géants du net et promouvoir des intérêts français ou européens. Une veille doit être sûre depuis son sourcing - qui s’appuiera en partie sur les bases de données du marché - jusqu’au respect du droit d’auteur, en passant par le lutte contre les fake news. La démarche du veilleur est agile : valorisation de son service, travail collaboratif, exploitation des réseaux sociaux et ressources vidéo, e-réputation, analyse de l’information et produits de veille. Ce guide contient de nombreux retours d’expérience, avis d’experts et descriptifs d’outils gratuits et payants ou de datavisualisation.
Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
À lire sur Archimag
Le chiffre du jour
C'est le montant de l'enveloppe dédiée au développement de l'e-administration à partir de 2021.
Publicité