Veille, IA et Datavisualisation : un nouveau Mooc gratuit dédié à l'intelligence économique

Archimag et Serda Formation, en partenariat avec Geotrend, ont développé un Mooc consacré à la veille et à l’intelligence économique intitulé "Veille, IA et Datavisualisation". Son ambition : initier les veilleurs aux techniques de datavisualisation les plus efficaces et leur faire découvrir les avantages de l’intelligence artificielle. 

Je m'inscris au Mooc 

"Par le biais de ce Mooc, nous voulons permettre aux veilleurs de mieux comprendre comment l’IA et la datavisualisation se mettent aujourd’hui à leur service, et comment elles peuvent être utiles aux stratégies des organisations", explique Jean Gauthier, responsable de Serda Formation. "Nous allons montrer comment ces deux technologies permettent d’aller plus loin dans l’analyse de l’information et de générer de l’intelligence collective".

L’IA et la datavisualisation peuvent par exemple se mettre au service d’une direction marketing qui souhaite avoir une vision détaillée de son marché et de ses chiffres. Le responsable d’unité R&D, lui, pourra en savoir davantage sur les innovations et les développement en cours dans son secteur d’activités. Quant à la direction générale, elle pourra s’interroger sur les marchés connexes et saura, grâce à ces technologies, comment se positionner au mieux en fonction des tendances du marché.

L’idée étant de montrer comment combiner au mieux la puissance de l’intelligence artificielle (pour collecter et dénicher des sources) à celle de la datavisualisation (pour pouvoir les visualiser facilement) et ne plus perdre de temps à égrener une à une les pages de résultats de Google. 

Un mooc en 3 modules : du b.a.-ba à l’intelligence collective

"Nous avons imaginé trois modules", précise Jean Gauthier. "Le premier pour acculturer et comprendre comment se positionnent l’IA et la datavisualisation, et surtout comment cela va impacter l’humain. Le second module est davantage concentré sur l’utilisation opérationnelle de la datavisualisation. Nous verrons concrètement ce que l’on peut faire grâce à ce type de solution. Ce sera l’occasion de montrer comment fonctionne la solution développée par Geotrend. Quant au troisième module, il sera dédié à l’intelligence collective".

Car s’il est possible d’effectuer ces opérations de veille et d’analyse seul, il apparaît plus judicieux de s’en occuper à plusieurs. Les gains sont alors décuplés. "Les analyses croisées et les regards différents permettent de détecter des signaux et des informations qu’un individu seul aurait été incapable de voir", ajoute Jean Gauthier. 

Geotrend : des images satellite à la cartographie de données

Geotrend a tout naturellement trouvé sa place au sein de ce projet. L’entreprise a, en effet, développé un logiciel de veille stratégique qui divise par huit le temps de recherche nécessaire aux analystes pour réaliser des études de marché.

Ce sont deux anciens ingénieurs d'Airbus Defence & Space spécialisés dans le traitement d'images satellites, Thomas Binant et Grégoire Sigel, qui ont imaginé cette solution d'intelligence économique dopée à l'apprentissage automatique. Ils l'ont développée au sein du BizLab d'Airbus pendant un an avant de créer leur entreprise dans l'incubateur régional Nubbo.

Une solution de web intelligence dopée à l’IA

La veille en intelligence économique exige des heures de recherches en ligne à partir de mots-clés pour étudier les marchés et les technologies. Elle implique par ailleurs de paramétrer des logiciels qu'il faut reconfigurer à chaque évolution du secteur suivi. Geotrend a donc intégré des algorithmes d’intelligence artificielle pour réaliser ce travail fastidieux de reconfiguration à la place de l’humain et réduire le temps de recherche.

"Nous ajoutons une couche d'intelligence artificielle pour comprendre les premiers articles, relancer les recherches et voir si l'information est pertinente", explique Thomas Binant, CEO de Geotrend.

L'IA valide et transfère les documents dans une interface qui cartographie les informations, pour permettre aux utilisateurs de naviguer plus facilement au sein des données.

"Grâce à l'utilisation croisée du machine learning et du natural language processing, notre solution de Web Intelligence permet d’apporter une vision globale, rapide et interactive de n’importe quel marché", ajoute-t-il.

Disponible en mode SaaS, le logiciel Geotrend se révèle être un puissant outil d'aide à la décision. 

Les avantages du format Mooc

Pourquoi avoir choisi le format Mooc pour aborder ces sujets ? Tout simplement parce qu’il s’agit d’un format léger dont l’accessibilité est presque infinie, puisqu’il est en ligne. Il est donc possible de le démarrer, de l’arrêter et  de le reprendre quand on le souhaite.

"Le format laisse énormément de liberté en termes d’organisation à ceux qui suivent la formation", reprend Jean Gauthier, responsable de Serda Formation. "Les trois modules seront par ailleurs agrémentées d’interviews vidéo d’experts à la fois en veille, en intelligence économique, en économie digitale et intelligence artificielle, avec de courtes vidéos qui pourront être visionnées indépendamment, mais qui formeront un tout".

Varier les formats pour faire passer les messages

Le Mooc séduit aussi parce qu’il offre suffisamment de souplesse pour varier les formats (audio, vidéos, animation, schémas, QCM, etc.) et de se former à son rythme.

"En alternant animations et vidéos, le message passe généralement beaucoup mieux", confirme Jean Gauthier. Il suffit de se pencher sur les différents canaux de communication, pour comprendre que la vidéo est aujourd’hui un média largement consommé. L’internaute regarde plus facilement une vidéo qu’il ne lit un article de plusieurs pages. 

Je m'inscris au Mooc

Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
veille
Aujourd’hui, le rôle des veilleurs s’écrit en termes de responsabilité. Dans leur veille à la fois offensive et défensive, ils doivent aussi lutter contre l’hégémonie des géants du net et promouvoir des intérêts français ou européens. Une veille doit être sûre depuis son sourcing - qui s’appuiera en partie sur les bases de données du marché - jusqu’au respect du droit d’auteur, en passant par le lutte contre les fake news. La démarche du veilleur est agile : valorisation de son service, travail collaboratif, exploitation des réseaux sociaux et ressources vidéo, e-réputation, analyse de l’information et produits de veille. Ce guide contient de nombreux retours d’expérience, avis d’experts et descriptifs d’outils gratuits et payants ou de datavisualisation.
Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
À lire sur Archimag
Le chiffre du jour
C'est le préjudice causé par le piratage éditorial en Italie chaque année.
Recevez l'essentiel de l'actu !