Publicité

Documation - MIS 2015 - Stand D 25 - Zalix Biométrie, la signature électronique en mode biométrique

  • zalix.JPG

    Alain Choukroun, fondateur de Zalix Biométrie (Archimag)
  • C'est la première fois que Zalix Biométrie expose ses produits sur le salon Documation. Créée en 1999, cette société spécialisée dans la biométrie dispose deux laboratoires de recherche : le premier est dédié aux dispositifs de contrôle d'accès physique ; le second est au coeur des préoccupations du salon puisqu'il est dédié à la signature manuscrite numérique (avec ou sans identification biométrique). 

    La solution Identi'Sign fonctionne très simplement : le signataire appose sa signature sur une tablette ou sur un smartphone grâce à un stylet. "Cette signature est ensuite versée dans une Ged et elle devient irrévocable et non modifiable. Toute tentative de modification est détectée", explique Alain Choukroun le fondateur de Zalix Biométrie. Identi'Sign est bien entendu utilisée dans le domaine de la banque-assurance, mais aussi par l'avionneur Embraer France à l'occasion d'intervention sur les aéronefs. 

    Plus surprenant, cette signature électronique peut être enrichie d'une couche biométrique. Toutes les caractéristiques du signataire sont enregistrées : pression, vitesse, sens de l'écriture, levée du stylet... Ces différentes données permettent de créer un "profil de signature" qui est alors encapsulé dans l'image de la signature. Identi'Sign est utilisable sur des tablettes professionnelles de type Wacom, mais également dans des environnements grand public comme iOS, Android ou Windows 8.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    supplement-confiance-numerique-270500.png