Publicité

Grand débat national: l'heure de la collecte a sonné

  • gdebat_horloge.jpg

    Le Grand débat se poursuit désormais uniquement en ligne (Pixabay / Free-Photos)
  • Article mis à jour le 20 février 2019 à 12h18

    Les cahiers de doléances rédigés sous format libre (cahiers, courriers, autres...) sont collectés à partir d'aujourd'hui par les maires et les préfets qui les transmettront à la Bibliothèque nationale de France. Les trois prestataires chargés de leur transcription sont désormais connus.

    Le Grand débat national passe aujourd'hui un premier cap. Ce 20 février marque en effet la clôture des contributions sous format libre. Plus connus sous le nom de cahiers de doléances, ces documents avaient été mis à disposition des citoyens dans près de 10 000 communes. 

    Les cahiers de doléances vont désormais être collectés "avec la plus grande diligence" par les maires qui les remettront aux préfets. A leur tour, ces derniers les transmettront à la Bibliothèque nationale de France pour référencement, indexation et numérisation. L'étape suivante verra l'entrée en piste des trois prestataires retenus pour la transcription des cahiers de doléances : les sociétés Numerize, Archiveco et Inovcom.

    Analyse des cahiers de doléances

    Ces traitements documentaires successifs dureront jusqu'à la fin du mois de mars. Ce sera alors au tour du consortium piloté par le cabinet de conseil Roland Berger associé à deux prestataires spécialisés dans le traitement de données de masse Cognito et BlueNove de procéder à l'analyse des doléances déposées par les citoyens.

    Plus d'un million de contributions déposées en ligne

    Les contributions en ligne, quant à elles, peuvent être déposées jusqu'au 18 mars sur une plateforme dédiée. Celle-ci a reçu près de 1,9 million de visiteurs uniques. Le cap du million de contributions a été dépassé (1 011 530).

    Une première "analyse intermédiaire" sera effectuée par la société Opinion Way avant le 1er mars. L'analyse définitive est prévue après la fermeture de la plateforme du Grand débat national.

    Le mois d'avril verra le terme du Grand débat avec la restitution publique des contributions citoyennes. Un débat sera ensuite organisé au parlement.

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    48
    C'est le pourcentage des entrepreneurs qui craignent des risques d'erreur administrative liés à la dématérialisation des procédures de création d'entreprise.

    Recevez l'essentiel de l'actu !