Sciences Po lance son Institut libre des transformations numériques

  • sciences-po-lance-institut-libre-transformations-numeriques.png

    Sciences-Po-lance-Institut-libre-transformations-numeriques
    Sciences Po a pour ambition de devenir une université de référence sur la compréhension et la mobilisation des technologies numériques. (sciencespo.fr)
  • L’université Sciences Po crée son Institut libre des transformations numériques. Ce nouvel espace d’animation et de coordination de la recherche et de la formation a pour objectif de mieux comprendre l'impact des technologies numériques. 

    Sciences Po se mobilise pour faire avancer la recherche et la formation. L'Institut d'études politiques de Paris lance son Institut libre des transformations numériques et souhaite en faire "un lieu incontournable où se pense, se développe et s’expérimente une vision européenne originale de ce que le numérique fait à notre société et de ce que nous faisons avec le numérique". Ce nouvel institut indépendant a pour ambition d'analyser l'usage de ces technologies pour donner aux étudiants, aux décideurs politiques, aux chefs d'entreprise et au grand public les outils pour accompagner activement ces transformations numériques. 

    Un institut “libre”

    Le terme “libre” accompagnant ce nouvel institut n’est pas choisi au hasard. En effet, Sciences Po souhaite mettre en avant trois formes d’ouverture : 

    • l’ouverture des sciences sociales vers les autres secteurs des sciences (sciences du numériques et sciences naturelles) ; 
    • la création d’un nouvel espace de discussion entre Sciences Po et la société. Le but étant de valoriser les résultats des recherches en les diffusant à un public élargi sous de nouveaux formats, de participer à la structuration du débat public sur les questions et inquiétudes que suscitent certaines technologies numériques, et enfin de participer à la réflexion des politiques publiques avec et sur le numérique ; 
    • la construction d’un dialogue symétrique entre l’université de recherche et la société en faisant la promotion d'une science ouverte et participative. Ainsi le public pourra contribuer à la formulation des questions et la structuration des protocoles de recherche.
    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".