Publicité

Le Quai d'Orsay expérimente la dématérialisation de l'état-civil

  • etatcivil_dematdiplo.jpg

    Le Quai d'Orsay à Paris (MAE / N.Chabard)
  • Cette expérimentation se déroulera pendant une durée maximale de trois années.

    Le ministre de l’Europe et des affaires étrangères vient de présenter une ordonnance relative à l’expérimentation de la dématérialisation des actes de l’état civil établis par le ministère des affaires étrangères. 

    Cette ordonnance permettra de dématérialiser l’établissement, la conservation, la gestion et la délivrance des actes de l'état civil. Le caractère expérimental de cette dématérialisation portera sur une durée maximale de trois ans.

    Adaptations juridiques

    L’expérimentation du registre de l’état civil électronique se déroulera "sans changer l’organisation générale de l’état civil" explique le Quai d'Orsay mais des adaptations juridiques sont nécessaires pour rendre ce projet possible.

    "Jusque-là exclusivement établis sur papier et signés de façon manuscrite, les actes de l’état civil pourront désormais être établis sur support électronique et conservés dans un registre électronique unique et centralisé. La publicité de ces actes (délivrance de copies intégrales ou d’extraits d’actes de l’état civil) pourra également être faite de façon totalement dématérialisée".

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png