Publicité

Action Publique 2022 : 100% des services publics dématérialisés en faveur des citoyens

  • oceane_consulting_connecteurs_logiciels_demat.jpg

    connecteurs_oceane_consulting_demat
    En faisant de la transformation numérique des administrations une priorité, l’objectif « dématérialiser 100% des services publics » devrait être atteint en 2022.
  • Intégrateur et éditeur, Océane Consulting Data Management fait le lien entre vos problématiques fonctionnelles et les outils technologiques. Nos équipes interviennent sur toutes les briques de la chaîne de dématérialisation.
    Au regard de la transition numérique que nous traversons avec le développement des nouveaux usages collaboratifs, l’accroissement et l'usage de l’intelligence artificielle, l’évolution des attentes des usagers vers plus de proximité, l'optimisation de l'utilisation des données de masses etc ...Les services publiques n’ont pas d’autres choix que de se plier à cette transition pour répondre aux attentes.
    En faisant de la transformation numérique des administrations une priorité, l’objectif « dématérialiser 100% des services publics » devrait être atteint en 2022.

    Comment atteindre ce but ?

    Océane Consulting Data Management s’est associé à plusieurs partenaires technologiques tels que NUXEO, BONITASOFT, CECURITY.com, OODRIVE, UIPATH, EXPERT SYSTEM, KOFAX, chacun spécialisé dans un domaine particulier : capture et numérisation /OCR-LAD-RAD, gestion électronique de documents /GED, gestion de contenus d’entreprise/ ECM, gestion de processus, automatisation /BPM- RPA, signature électronique, archivage électronique SAE, coffre-fort numérique et IA. Et constatant l’absence d’interaction entre leurs solutions, l’entreprise a décidé de développer des connecteurs pour les faire dialoguer.

    Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait très peu d’interaction entre les solutions de nos partenaires. La solution d’ECM de Nuexo, par exemple, n’offre pas d’interaction avec la signature électronique Oodrive. Aussi, lorsqu’un client souhaite intégrer des fonctionnalités de BPM et de signature électronique, nous n’avons pas de solution complète et combinée à lui proposer. D’où l’urgence de créer un lien fonctionnel entre les deux.

    Créer un pont entre deux logiciels

    Imaginez que vous travailliez sur un appel d’offres concernant la plateforme ECM de Nuxeo et que le client demande aussi à intégrer une solution signature électronique pour pouvoir valider les contrats, les bons de commande ou encore les bordereaux de réception directement dans la plateforme. Pour accéder à sa demande, nous avons donc développé un connecteur qui vient s’installer sur la plateforme ECM de Nuxeo et qui permet de lancer un processus de signature de contrats et ensuite de récupérer le document signé. Notre objectif n’est autre que de faciliter et d’automatiser les traitements, les échanges et les interactions entre les solutions, d’étendre leurs fonctionnalités standard et de permettre les transferts d'informations entre elles.

    Des démonstrateurs pour montrer que ça marche

    Nous avons donc sollicité nos partenaires pour leur exposer différents cas d’usage et leur avons demandé de nous accompagner sur les réponses à apporter. Nous avons même réalisé des “démonstrateurs” permettant de confirmer auprès de nos clients ou prospects la faisabilité technique de l’interfaçage entre les différentes solutions. Nous avons ensuite investi dans l’industrialisation de ces connecteurs qui seront disponibles au cours du premier trimestre. Grâce à eux, nous obtenons une meilleure écoute de la part de nos clients, car nous montrons que ça fonctionne.

    Connecteurs : quels sont les 3 axes de développement ?

    Trois axes de développement ont été priorisés. Le premier axe concerne l’édition collaborative avec OnlyOffice ou Microsoft (Office 365) et NUXEO (ECM). Le deuxième axe concerne la sécurité des documents avec la création d’un connecteur entre le coffre-fort numérique (CECURITY) et la signature électronique (OODRIVE). Le troisième axe concerne l’interconnexion entre la gestion des processus métier (BONITASOFT BPM) et la signature électronique (Oodrive) et le coffre-fort numérique (Cecurity). Nous couvrons ainsi la majorité des besoins.

    Ces 3 axes de développement correspondent en tout point avec deux des objectifs du programme AP22 à savoir : l’amélioration de la qualité des services publics pour les usagers grâce à la simplification et la numérisation des procédures administratives, ainsi que la possibilité d’accéder à un environnement de travail modernisé où les agents publics se sentiront impliqués dans le suivi des transformations.

    Intégration vs connecteur : quelle différence ?

    Lorsque nous n’avons qu’une seule demande d’interfaçage entre deux solutions, nous réalisons une intégration. Mais dès que plusieurs clients demandent les mêmes choses, il est plus pertinent de développer un connecteur. Cela permet d’accélérer les choses. D’autant que les clients achètent un connecteur (autrement dit, un produit) et ce qu’il y a autour, à savoir des garanties de fonctionnalités, des mises à jour, etc. Le connecteur a également l’avantage de pouvoir évoluer au gré des mises à jour des différentes solutions interconnectées.

    Le développement de ces connecteurs nous permet enfin d’avoir une bonne visibilité technologique et d’apporter une garantie technique à nos clients. Tout le monde est gagnant.

     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    des bibliothèques proposant des ressources numériques ont constaté depuis le début du confinement une augmentation des usages de leurs ressources en ligne, selon une enquête flash menée par le ministère de la Culture fin mars 2020.
    Publicité

    Couv demat 2020.png