Article réservé aux abonnés Archimag.com

L'écologie numérique : infographie, chiffres-clés et conseils pour une dématérialisation plus verte

  • infographie_pollutionnumerique.png

    infographie-pollution-numerique
    Infographie sur les chiffres clés de la pollution numérique : nos appareils électroniques sont une source de pollution numérique dès leur conception, quand nous les utilisons et bien après leur destruction. (Archimag/CJO/Artistyck).
  • La dématérialisation est-elle écologique ? Avec le numérique, est-on respectueux de l’environnement ? À l’heure où se multiplient les alertes sur la santé vacillante de la planète, notre infographie dédiée aux chiffres clés de la pollution numérique le prouve : il y a urgence à agir, du côté individus comme des organisations. Ce dossier explore les initiatives "vertes" et les bilans énergétiques, notamment dans les domaines du matériel informatique, des logiciels et des data centers et vous invite à suivre au quotidien dix conseils écoresponsables.

    Sommaire du dossier sur l'écologie numérique :

     

    (Cliquez sur l'infographie pour l'agrandir ou la télécharger)

    infographie-pollution-numerique

    Notre Terre compte environ 7,6 milliards d’habitants. Elle totalise également 34 milliards d’appareils numériques en tous genres ! Des téléphones, des ordinateurs, des objets connectés, des consoles de jeu, des serveurs, des data centers… Tous ces terminaux sont de véritables gouffres en ressources naturelles : "À elle seule, la fabrication d’un ordinateur nécessite pas moins de 240 kilogrammes de combustibles fossiles, 22 kilogrammes de produits chimiques et 1,5 tonne d’eau !", rappelle le WWF France (Fonds mondial pour la nature).

    >Lire aussi : Seuls 27% des Français sont conscients de l’impact du numérique sur l’environnement

    Quant à l’énergie nécessaire pour faire fonctionner tous ces appareils, là aussi les chiffres donnent le vertige. Le numérique émet aujourd’hui 4 % des gaz à effet de serre dans le monde, soit davantage que le transport aérien civil. Cette part pourrait doubler d’ici 2025 pour atteindre 8 % du total, soit la part actuelle des émissions des voitures. Selon l’association The Shift Project, le seul visionnage des vidéos en ligne a généré autant de gaz à effet de serre que l’Espagne et ses 49 millions d’habitants.

    À ce jour, l’utilisation quotidienne des outils numériques (réseaux, centres de données…) est responsable de 55 % de la consommation énergétique ; la fabrication de nos terminaux (ordinateurs, téléphones, etc.) représente 45 % de cette consommation. (Pour agrandir ou télécharger l'infographie Pollution numérique : les chiffres clés - Zoom sur le cycle de vie de nos appareils électroniques, cliquez sur le lien).

    La dématérialisation au cœur de la stratégie Green IT

    Face à ce panorama anxiogène, les entreprises du numérique ne restent pas les bras croisés. Quasiment toutes mettent en avant leur "responsabilité sociétale" et leur souci de préserver l’environnement. Depuis une douzaine d’années, le Syntec — qui représente une partie de la filière numérique française — milite auprès de ses adhérents pour "participer à l’effort global de réduction du dérèglement climatique".

    >Lire aussi : Ecosia : le moteur de recherche écolo qui plante des arbres est-il génial ou hypocrite ?

    Au cœur de sa stratégie, la dématérialisation est amenée à jouer un rôle pivot :

    "La dématérialisation a toute sa place au cœur d’une stratégie de Green IT en entreprise. Elle pourrait même devenir un des piliers d’une société plus durable. Elle promet de faciliter le quotidien des citoyens en simplifiant les procédures administratives et celui des entreprises en fluidifiant les processus. Elle promet de nouveaux modes de travail à distance et une réduction des déplacements. Elle promet enfin de remplacer un jour les quantités imposantes de papier consommées dans le monde avec, à la clé, un plus grand respect de l’environnement".

    Être ou ne pas être une ENR (entreprise numérique responsable)

    Autre association dédiée à l’économie numérique propre, France IT attribue un "label Entreprise numérique responsable" aux meilleures élèves. Ce label affiche une ambition qui va au-delà  du seul prisme écologique : 

    "Une Entreprise numérique responsable (ENR) désigne une entreprise numérique qui intègre volontairement des préoccupations éthiques, sociales et environnementales dans ses activités commerciales et dans ses relations avec toutes les parties prenantes internes et externes". Le label ENR est décerné par un organisme cert....

    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !

    Archimag-Ecologie-numerique
    La dématérialisation est-elle écologique ? Avec le numérique, est-on respectueux de l’environnement ? À l’heure où se multiplient les alertes sur la santé vacillante de la planète, ces questions méritent d’être approfondies. Rapidement, on constate que les paramètres sont multiples et les enjeux complexes.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

    À lire sur Archimag

    Le Mag

    Tout Archimag, à partir de 9,50 €
    tous les mois.

    Le chiffre du jour

    63
    C'est la part des entreprises françaises qui adhèrent à la dématérialisation des notes de frais.

    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Publicité

    2019_03_270x270_aidel-archimag_fondu.gif