Publicité

Hyland et Alfresco, “leaders” du Magic Quadrant 2020 Gartner consacré aux plateformes de services de contenus

  • gartner_alfresco_hyland.jpg

    Success
    Ensemble, Hyland et Alfresco fourniront donc une plateforme de services de contenus encore plus robuste, plus performante et plus connectée, aidant les organisations à gérer l’ensemble du cycle de vie de l’information.
  • Pour la 11e année consécutive, la société Hyland, connue pour sa solution de gestion de contenus et de gestion de processus OnBase, a été reconnue comme “leader” par Gartner dans son Magic Quadrant 2020 sur les plateformes de services de contenus. Il s’agit en revanche d’une première pour Alfresco, et sa Digital Business Platform, qui est entrée dans le giron de Hyland en octobre 2020. 

    CSP pour Gartner : kezako ? Gartner définit les plateformes de services de contenus (Content Services Platforms) comme des plateformes intégrées proposant des services de gestion de contenus, des référentiels, des API et des outils de traitement permettant de faciliter le travail et la transformation numérique des entreprises. Ces plateformes sont généralement utilisées pour la gestion documentaire, les processus de back-office, le records management et n’ont d’autres ambitions que d’optimiser la productivité des entreprises et de leurs collaborateurs. Ces CSP sont accessibles par le biais d’une interface web, y compris en mobilité, et permettent aux collaborateurs de naviguer et de travailler avec tous les contenus hébergés. 

    La gestion de contenus au coeur des CSP

    La principale caractéristique de ces CSP réside dans la possibilité de connecter les contenus pour offrir une vision centralisée et contextuelle de l’information. Elles permettent, en outre, de structurer les modèles de données et de métadonnées permettant ainsi une intégration plus fine avec les solutions d’Intelligence Artificielle et autres services de Machines Learning. Les CSP, à l’instar des GED et autres ECM historiques permettent une meilleure interopérabilité entre les silos digitaux, apportant ainsi, un cadre de cohérence documentaire et un meilleur contrôle des données qui y sont attachées.

    Hyland : une implantation forte

    « Ce rapport Gartner reflète ce que nos clients savent déjà : Hyland et Alfresco sont les leaders incontestés dans le domaine des plateformes de services de contenu. Notre innovation en matière de produits et notre orientation client garantissent à nos utilisateurs les solutions les plus avancées pour gérer le contenu et les processus, aujourd'hui et demain », souligne Bill Priemer, le PDG de Hyland. Plus de 16 000 organisations à travers le monde utilisent déjà la plateforme de services de contenu de Hyland pour répondre à leurs impératifs de transformation numérique, de conformité et d'expérience client. Et ce, dans de nombreux secteurs d’activité, allant des établissements de santé aux administrations, en passant par les institutions financières, les sociétés d’assurances ou encore l’industrie. 

    Alfresco étoffe les possibilités de sa plateforme

    La solution d’Alfresco, elle, s’est enrichie de nombreuses fonctionnalités avec notamment une nouvelle version du connecteur Salesforce qui permet, depuis le CRM, d’accéder, de partager, modifier et supprimer des documents en toute sécurité dans Alfresco. Cette nouvelle mouture assure par ailleurs une authentification transparente (via SSO) et conserve ainsi les droits d’accès liés à l'identité de l’utilisateur. Ce nouveau connecteur renforce également la collaboration et permet de lier des fichiers et des dossiers aux enregistrements Salesforce. Il autorise enfin la définition de processus de traitements afin que les bons acteurs soient impliqués pour le suivi de opérations. Les documents ne sont ainsi pas dupliqués au sein des différentes applications CRM, ERP… et ne sont stockés qu'une seule fois dans Alfresco.

    Low-code et fédération de contenus

    Alfresco Enterprise intègre également une nouvelle visionneuse permettant l’annotation et la co-édition en temps réel de documents ou encore le module ADF (Alfresco Development Framework) qui permet de développer facilement, grâce à une approche low-code, des interfaces Angular correspondant aux exigences fonctionnelles et techniques des organisations. Alfresco a également étendu les capacités d’automatisation des processus métier (notamment pour les circuits de validation) et de fédération de contenus de sa plateforme. Les utilisateurs peuvent donc désormais rechercher et gérer des informations au sein de plusieurs entrepôts documentaires existants. 

    dbp_wheel_updated_v2_073120_withbenefits_dbp_wheel_updated_073120.png

    Une plateforme neuve et innovante

    Le passage d’Alfresco à ce statut de leader du Magic Quadrant Gartner confirme la réussite de la transformation engagée par l’entreprise il y a quelques années. L’architecture de la plateforme a été complètement repensée pour répondre aux enjeux de modernisation et aux besoins des organisations. Elle est résolument orientée cloud, microservices et poursuit son développement autour de 3 axes stratégiques, d’ailleurs identifiés comme des tendances majeures pour 2021 selon Gartner dans son Top Strategic Technology Trends 2021 : 

    • le côté “User centric”. La plateforme Alfresco se veut aujourd’hui plus intuitive que jamais et facile à prendre en main, même pour des utilisateurs non-techniques. Son ambition n’est autre que de faciliter le travail des équipes en enrichissant les applications existantes telles que SAP, Salesforce, Microsoft…ou par le biais d’interfaces modernes réalisées grâce à ADF. Grâce à Alfresco, les entreprises gagnent donc en ergonomie et en lisibilité dans leur gestion documentaire et profitent de fonctionnalités avancées aussi bien en matière de recherche, que de consultation et d’édition.
       
    • la “Location indépendance”. L’objectif étant d’offrir un accès aux documents et aux différents types de contenus quel que soit l’emplacement ou le référentiel dans lequel ils sont stockés. Bon nombre d’entreprises possèdent encore des dizaines de solutions disparates, Alfresco entend leur apporter cohérence et unicité dans la gestion de ces contenus. “Les entreprises doivent se projeter dans une perspective de plateforme transverse, souligne William Bailhache, Regional Vice President Southern EMEA. C’en est fini des silos et des blocs d’information qui ne peuvent pas dialoguer entre eux et qui sont autant de freins à la transformation des entreprises.”
       
    • l’approche “Resilient delivery”. L’idée étant de développer l’intelligence liée à la gestion documentaire, d’identifier automatiquement les corrélations et les liens stratégiques susceptibles d’exister entre les différents documents stockés dans Alfresco, et d’automatiser un maximum de processus grâce à l’IA, au machine learning ou à la RPA (Hyland a d’ailleurs racheté le spécialiste allemand de la RPA Another Monday). “Nous avons désormais la capacité d’alimenter les algorithmes d’IA et de machine learning en data extraites des documents, ajoute William Bailhache. Nous voulons démocratiser cet usage de la data contenue dans les documents”. 

    Alfresco Enterprise : des références de choix en France

    In fine, l'héritage open-source d'Alfresco, la richesse de son framework, son engagement envers la communauté de développeurs et la profondeur de ses fonctionnalités font aujourd’hui d’Alfresco Enterprise une solution de choix pour toutes les organisations à la recherche d'une plateforme digitale intelligente. Repositionnée sur un axe de valeur plus important que par le passé et plus en phase avec les enjeux stratégiques des organisations, la plateforme a d’ailleurs déjà séduit de nombreux clients en France dont BNP Paribas, Airbus, le Ministère de l’économie ou encore Michelin.

    Hyland & Alfresco, une réelle complémentarité

    Ensemble, Hyland et Alfresco fourniront donc une plateforme de services de contenus encore plus robuste, plus performante et plus connectée, aidant les organisations à gérer l’ensemble du cycle de vie de l’information. Hyland contribuera par ailleurs à la création des futures versions d'Alfresco qui permettront d'exploiter facilement d'autres solutions du portefeuille Hyland, notamment Hyland Experience Platform et Hyland Experience Capture. Le couple Hyland/Alfresco s’inscrit ainsi comme le véritable leader de la plateforme digitale de demain. 


     

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Couv demat 2020.png