Publicité

La plateforme d’intelligence artificielle Bloom lève 11 millions d’euros

  • la-plateforme-dintelligence-artificielle-bloom-leve-11-millions-deuros.jpg

     La-plateforme-dintelligence-artificielle-Bloom-leve-11-millions-deuros
    Bloom accélère son développement avec une nouvelle levée de fonds de 11 millions d'euros et scelle un partenariat stratégique avec Dassault Systèmes
  • Bloom, une plateforme d’intelligence artificielle dédiée à l’analyse qualitative, prédictive et stratégique des réseaux sociaux, effectue une levée de fonds de 11 millions d’euros. Elle annonce également son partenariat stratégique avec Dassault Systèmes, un éditeur de logiciels spécialisé dans la conception 3D.   

    Bloom réalise une levée de fonds de 11 millions d’euros incluant les actionnaires historiques de Bloom, l’entreprise Dassault Systèmes et la BPI, dans le but d’améliorer la technologie d'inférence sociale. De plus, ce partenariat avec Dassault Systèmes permet de compléter la plateforme technologique de Bloom et d’étendre son marché à l’international.  

    Un échange de bons procédés   

    De son côté, Dassault Systèmes renforce l'écosystème de sa plateforme 3DExperience. A l’aide de Bloom, l’objectif est d’accroître cette plateforme en proposant aux clients des offres combinées, enrichissant son portefeuille Industry Solution Experiences. L’entreprise s'appuiera sur son cloud 3DS Outscale pour offrir à ses clients une autonomie stratégique dans l'analyse des données sociales.  

    “Nous sommes entrés dans une ère dominée par les influences du consommateur, du patient, et du citoyen. L'analyse profonde de ces influences révèlent des signaux faibles, des tendances qu'il faut capter et traiter”, affirme Bruno Breton, fondateur et PDG de Bloom. L’occasion pour les deux sociétés d’ouvrir le nouveau marché du Strategic Social Insight, pour transformer les approches traditionnelles du marketing et de l'analyse stratégique.  

     
     

    Sur le même sujet: 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    Ged-collaboratives
    À la Ged, les documents, et aux métiers, le collaboratif ? Un peu comme s’il y avait un partage entre back office et front office... Cependant, on demande souvent bien plus à une Ged que de s’en tenir à l’acquisition, au classement et l’exploitation des documents numériques, via des workflows. Inversement, on ne peut figurer un travail collaboratif se passant totalement d’un appui sur des documents. Dès lors, entre Ged et collaboration, à chacun de placer le curseur selon ses usages et ses besoins. Du côté des éditeurs, des fonctionnalités collaboratives sont ajoutées aux solutions. Et l’on peut découvrir sur le terrain les avantages que les professionnels peuvent en obtenir.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Couv demat 2020.png