Publicité

DocuSign mise sur l'IA pour améliorer la vérification d‘identité numérique

  • docusign_ia.png

    DocuSign-mise-IA-ameliorer-verification-identite-numerique
    DocuSign ID Verification for EU Qualified est d'ores-et-déjà disponible sur le marchés européen et britannique (DocuSign)
  • L'éditeur remplace les vérifications vidéo ou en personne par l'intelligence artificielle et vise les nombreux marchés confrontés à des besoins immédiats de vérification d'identité.

    Alors que le marché de la vérification d'identité se porte particulièrement bien, DocuSign annonce le lancement d'une solution basée sur l'intelligence artificielle. Baptisée DocuSign ID Verification for EU Qualified, elle recourt à l'IA pour identifier une personne, à distance, remplaçant ainsi les vérifications vidéo ou en personne.

    "Elle permettra également de rationaliser le processus de vérification d'identité pour les signataires et de finaliser plus rapidement, et en toute sécurité, les documents les plus importants pour les organisations" explique l'éditeur.

    Finance, assurance, immobilier...

    Développée en Europe, la solution vise une série de marchés confrontés à des besoins immédiats de vérification d'identité : la finance (accords de prêt, ordres de paiement...), l’assurance (contrats d'assurance, formulaires de demande d'indemnisation...), l’immobilier (contrats d'achat et de location), la santé (ordonnances, demandes de remboursement de frais de santé), l’emploi (accords RH, contrats de travail...)

    L'outil répond également aux exigences de la signature électronique qualifiée (QES) qui correspond à la norme de signature numérique la plus élevée de l'Union européenne. Et elle est conforme aux normes paneuropéennes de preuve d'identité définies par l'ETSI.

    DocuSign ID Verification for EU Qualified est d'ores-et-déjà disponible sur le marchés européen et britannique.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    supplement-confiance-numerique-270500.png