Publicité

Hyperlex, l'intelligence artificielle qui gère et analyse les contrats des entreprises

  • alexandre_grux.png

    alexandre-grux-hyperlex-legaltech
    "Bien que les legaltech ne soient pas nouvelles, il reste beaucoup à faire. Les technologies avancées sont encore peu présentes, tout comme les bonnes pratiques d’UX design ou de sécurité dans le cloud", explique Alexandre Grux d'Hyperlex. (DR)
  • Zoom sur Hyperlex, qui était la "start-up du mois" d'Archimag en septembre 2019. rencontre avec Alexandre Grux, le co-fondateur et CEO d'Hyperlex, une start-up de la legaltech qui développe et commercialise une solution en ligne de gestion et d'analyse de contrats assistée par l'intelligence artificielle. 

    Présentation d'Hyperlex :

    • Année de création : 2017
    • Effectifs de l'entreprise : 20 personnes
    • Documents traités depuis la création : 100 millions

    Hyperlex, qu’est-ce que c’est ?

    Hyperlex est une solution en ligne de gestion et d’analyse de contrats assistée par l’intelligence artificielle. Créée par Alexis Agahi et moi-même en 2017, sa mission est de simplifier la gestion des documents juridiques et d’accélérer l’analyse des informations importantes qu’ils contiennent.

    Que propose Hyperlex ?

    Notre solution permet aux équipes opérationnelles d’être guidées dans la gestion et le suivi des éléments importants de leurs contrats. Dans le même temps, elle centralise et analyse les contrats de toute l’entreprise pour permettre aux équipes des directions juridiques de bénéficier d’une bonne lisibilité sur les risques et les engagements qu’elle prend.

    Qui sont les clients d'Hyperlex ?

    Notre offre s’adresse aux ETI et nos clients viennent de domaines très différents : Rakuten, Coyote, la Chambre des Notaires de Paris, la Société de la tour Eiffel ou encore Geodis.

    Quel est le modèle économique d'Hyperlex ?

    Nous commercialisons notre solution par abonnement en fonction du nombre d’utilisateurs et du nombre de contrats hébergés. Nous venons par ailleurs de boucler en juin une levée de fonds de 4 millions d’euros en série A (les séries A, B et C correspondent à des niveaux de levée de fonds au fur et à mesure des progrès de la start-up.).

    Comment Hyperlex garantit la sécurité des données de ses clients ?

    C’est au cœur de nos préoccupations, c’est pourquoi nous appliquons les meilleurs standards de sécurité et de confidentialité, tant au niveau de notre organisation que sur nos infrastructures certifiées (normes, contrôles de conformité, etc.). Toutes les données de nos clients sont chiffrées et stockées dans des bases de données qui leur sont propres et sont hébergées en Europe.

    Quels profils recrute Hyperlex ?

    Nous recrutons actuellement des développeurs, des commerciaux et des « customer success ».

    Comment être disruptif en 2020 dans le domaine des legaltech ?

    Bien que les legaltech ne soient pas nouvelles, il reste beaucoup à faire. Les technologies avancées sont encore peu présentes, tout comme les bonnes pratiques d’UX design ou de sécurité dans le cloud.

    Chez Hyperlex, on est plutôt cravate ou baskets ?

    Baskets.

    Google ou Qwant ?

    Google.

    Presse papier ou numérique ?

    Numérique.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    Efficacité 2020.PNG