Publicité

Digital workplace : des pratiques en hausse mais encore marginales

  • digit-workplace.jpg

    Digital workplace : des pratiques en hausse mais encore marginales
    39 % des collaborateurs souhaitent une meilleure formation aux outils numériques (Pixabay / Leni_und_Tom)
  • Les organisations françaises déploient progressivement des solutions dédiées auprès de leurs collaborateurs mais ces derniers déplorent le manque de formation.

    La digital workplace fait beaucoup parler d'elle, mais elle peine à se faire une place au sein des organisations françaises. Un peu plus d'un tiers d'entre elles (39 %) disposent aujourd'hui d'un espace numérique complet. Selon une étude menée par le cabinet Arctus, la digital workplace a encore une belle marge de progression à accomplir : "aujourd’hui, les intranets sont encore majoritairement des dispositifs utilisés pour diffuser de l’information (79%), avec une communication institutionnelle descendante".

    29 % des personnes interrogées indiquent ne pas bénéficier de la personnalisation de leur environnement. La même proportion indique ne pas avoir la possibilité d’interagir avec les contenus de leur environnement. Les éditeurs de solutions peuvent cependant se montrer optimistes puisqu'en l'espace d'une année seulement, on observe un gain de 11 points (2020 par rapport à 2019) dans l'usage d'outils collaboratifs. 

    Manque de formation interne

    Le chantier d'évangélisation en faveur des digital workplaces semble avoir atteint son objectif. 6 répondants sur 10 affirment que le numérique est un levier pour l'efficacité opérationnelle. Près de la moitié (42 %) estiment qu'une digital workplace permet aux organisations de poursuivre leur activité comme l'a montré la crise sanitaire de Covid-19.

    Pour autant, les personnes sondées pointent une lacune : 39 % d'entre elles déplorent le manque de formation aux outils numériques internes. Et 17 % déclarent que les outils mis à leur disposition sont inadaptés à leurs besoins". "Il peut y avoir ici une double lecture : inadaptés, soit parce que les utilisateurs ne savent pas prendre en main l’outil ; soit parce que leurs besoins n’ont pas été écoutés et que le dispositif ne possède pas les fonctionnalités nécessaires" explique Isabelle Reyre, directrice Associée d’Arctus.

    Enquête menée auprès 423 répondants issus de 394 entreprises françaises de toute taille et de tout secteur d’activité soit + de 3,5 millions de collaborateurs représentés, à travers un questionnaire en ligne ouvert du 2 février au 9 avril 2021.

    Pour aller plus loin, inscrivez-vous gratuitement au webinaire Archimag consacré à la digital workplace.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité

    Serda Foramtions Efficacité Professionnelle 2023