Signature électronique et secteur public : comprendre les enjeux


Depuis 20 ans, la signature électronique s’est progressivement répandue dans tous les secteurs de l’économie, privés comme publics, avec une relative discrétion, dans un contexte de transformation numérique croissante. Depuis le début de la crise sanitaire, force est de constater une accélération du mouvement, à laquelle les services publics n’échappent pas. Peu à peu, la signature électronique se met au service des élus, des agents, et des citoyens ; avec des besoins de sécurité très diversifiés, mais une maturité grandissante. 

Si l’usage de la signature électronique est simple et si ses avantages ne sont plus à vanter (praticité, sécurité, traçabilité, gain de temps, etc.), bon nombre de collectivités s’interrogent encore sur la façon de la déployer. Quels documents sont concernés ? Quel est leur circuit ? Quels sont les processus internes de validation ? Les délégations de pouvoir ? Quel volume cela représente-t-il ? Qui peut signer ? Avec quel niveau de signature ?

Autant de questions dont les réponses sont à découvrir dans ce livre blanc et vous permettront d’établir un cahier des charges.

Télécharger le livre blanc

Le chiffre du jour
1
est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.