Publicité

Open data : la ville de Marseille vote l'ouverture de ses données culturelles et patrimoniales

  • mucem_marseille.jpg

    musee-mucem-open-data-culture-Marseille
    Après Grenoble, Paris ou encore Toulouse, la ville de Marseille se lance dans l'open data et l'open content culturel. (Crédit : Flickr/Jean-Pierre Dalbéra - Licence CC BY 2.0)
  • Il s'agissait du dernier Conseil municipal de Jean-Claude Gaudin après 25 ans à la mairie de Marseille. Lors de cette dernière séance, qui s'est tenue le 27 janvier dernier, plus de 150 délibérations ont été votées par le conseil. Si deux dossiers chauds étaient à l'ordre du jour (le délabrement des écoles publiques et l'habitat indigne), un autre à retenu notre attention : l'approbation de l'ouverture des données culturelles de la ville de Marseille. Plus de 200 000 ressources patrimoniales (écrits, objets et oeuvres) déjà numérisées par la ville, seront prochainement accessibles et valorisées sur les plateformes open data de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Métropole Aix-Marseille Provence.

    "Dans une volonté d'attractivité du territoire métropolitain autour d'une ville créative mais aussi d'inclusion numérique des populations, nous proposons une politique volontariste de libération des données et des contenus patrimoniaux" a proposé la Direction de l'Action culturelle de la ville.

    Sont concernées les ressources issues des collections des archives, des bibliothèques, du Fonds communal d'art contemporain, des musées et du Muséum de la ville.

    Faire rayonner le patrimoine de Marseille

    "Aujourd’hui, Internet offre une occasion sans précédent de faire connaître à des publics innombrables notre patrimoine : découvrir, apprécier, apprendre et comprendre mais aussi contribuer, participer et partager nos collections numériques sont un moyen d’enrichir nos connaissances et de faire rayonner notre cité", a poursuivi la Direction de l'Action culturelle de Marseille.

    Celle-ci a d'ailleurs rappelé que le Conseil Municipal avait approuvé le principe d'ouverture des données publiques de la ville le 8 octobre 2012 et celui de la convention de partenariat avec la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur pour la diffusion des données ouvertes et intelligentes le 6 février 2017.

    Rendre les données culturelles de Marseille accessibles

    L'accessibilité à tous des contenus issus de la numérisation des collections patrimoniales de Marseille ainsi que des éléments de connaissance élaborés autour de ces contenus a été approuvée en délibéré par le Maire de Marseille Jean-claude Gaudin, qui a également approuvé le principe de recherche de partenariats avec différents acteurs scientifiques et culturels pour valoriser le patrimoine numérique de la Ville de Marseille :

    • Article 1 : Est approuvé le principe d’accessibilité à tous, au-delà des contingences financières, géographiques, horaires ou calendaires de chacun, des contenus issus de la numérisation des collections patrimoniales mais aussi des éléments de connaissance élaborés autour de ces contenus, sans créer de nouveaux droits.
    • Article 2 : Est approuvée l’utilisation des plates-formes open data de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et de la Métropole Aix-Marseille Provence pour la mise à disposition des contenus et données des institutions culturelles de la Ville de Marseille.
    • Article 3 : Est approuvé le principe de recherche de partenariats avec différents acteurs scientifiques et culturels pour valoriser le patrimoine numérique de la Ville de Marseille.

    Marseille n'est pas la première ville de France à se lancer dans l'open data et l'open content culturel. Grenoble, Toulouse ou encore Paris, ont déjà ouvert leurs données culturelles et patrimoniales. 

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

    archimag-303
    Les données ouvertes sont un fait. Des données à qualifier, conserver, communiquer : typiquement du travail pour les archivistes ! Pourtant l’implication de ces professionnels dans les projets open data n’a encore rien d’évident.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.
    Publicité

    Data 2020.PNG