Publicité

Obsolète, inefficace et trop cher : Le Centre national de documentation pédagogique (CNDP) épinglé par la Cour des comptes

  • 272 Actu 1 CNDP Musée national éducation Rouen CJO.jpg

    Le Musée national de l’Education de Rouen. (DR)
  • Dans un rapport publié le mardi 11 février, la Cour des comptes s'est montrée très critique vis à vis du Centre national de documentation pédagogique (CNDP). Sa production de contenus et son budget seraient en cause.

    Malgré ses 137 millions d’euros de budget pour 2013 et ses 1 886 emplois équivalent temps-plein, les résultats du Centre national de documentation pédagogique (CNDP) et de ses centres régionaux de documentation seraient loin d’être concluants. Pire, le CNDP serait jugé "obsolète", "inefficient » et bien trop "onéreux". 

    Vers une supression du réseau ?

    C’est ce qu’a estimé la Cour des comptes dans un rapport annuel publié le 11 février dernier.

    L’institution juge même "indispensable" la réforme du CNDP, qui dépend du ministère de l’Education nationale et dont la mission est de fournir des supports pédagogiques aux enseignants afin de les aider dans leur tâche. 

    "A défaut d'en repenser les missions et l'organisation (...) la question de la suppression du réseau formé par le Centre national de documentation pédagogique et les centres régionaux de documentation pédagogique pourrait de nouveau être d'actualité à brève échéance", conclut l'institution dans son rapport.

    Offre inadaptée et surdimensionnée

    Entre autres déficiences, la Cour des comptes pointe l’offre de contenus éditoriaux produits par le CNDP, qu’elle juge peu connue, "inadaptée", et bien souvent surdimensionnée au regard des besoins des enseignants. Par ailleurs, seulement 12 % de ces productions étaient disponibles en format numérique en 2012.

    La Cour aurait également retenu la très faible fréquentation du Musée national de l’Education, basé à Rouen, et des 133 médiathèques gérées par le CNDP. Pourtant, le musée aurait disposé d’un budget de 2.1 millions d’euros en 2012 et employé 23 équivalents temps-plein.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.
    Publicité

    Veille 2020.PNG