François-Bernard Huyghe publie un dictionnaire de 50 mots en stratégie de l'information à télécharger gratuitement

  • dictionnaire_infostrategie.jpg

    question-interrogation
    Dans son dictionnaire critique, François-Bernard Huygue propose d'éclairer les internautes sur les principales notions liées à la stratégie de l’information. (Pixabay/Qimono)
  • Pour aller plus loin, François-Bernard Huyghe met également à disposition des internautes d'autres lectures sur l'information stratégique, telles que des anthologies de textes ou des bibliographies, également téléchargeables gratuitement, à retrouver ici

    François-Bernard Huyghe est directeur de recherche à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS)Think tank, lobbying, biais cognitif, désinformation, soft power ou encore cyberdémocratie... autant de "buzz words" impressionnants croisés régulièrement pour qui s'intéresse de près ou de loin à l'intelligence économique et stratégique, à la société de l'information ou aux nouvelles technologies. François-Bernard Huyghe, directeur de recherche à l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) vient de publier sur son site "50 mots en stratégie de l'information", un dictionnaire critique téléchargeable gratuitement dans lequel l'auteur propose sa définition de 50 notions liées à l'infostratégie. De quoi éclairer les étudiants, les professionnels de l'information et bien sûr le grand public sur ces concepts et leur fournir les clés pour décrypter les enjeux de la société de l'information et plus particulièrement de l'information stratégique. 

    "Tous ces textes sont produits par une seule personne, gratuitement, et pour un usage privé de documentation, précise François-Bernard Huyghe en introduction de son dictionnaire ; ils ne bénéficient donc pas des services d’un correcteur professionnel et contiennent sans doute nombre de fautes de frappes, de « copier-coller » malheureux et de répétitions dont nous nous excusons par avance". Mais si l'essayiste, auteur de nombreux ouvrages consacrés à la guerre de l'information, dont "La désinformation - Les armes du faux" (Armand Colin, 2016) et "Fake news : la grande peur" (VA Press, 2018), reconnaît également que les lecteurs ne sont pas "obligés d'être systématiquement d'accord avec tout ce qui suit", il sait de quoi il parle.

    De l'origine à l'emploi des mots

    La plupart des définitions fournies dans ce dictionnaire critique sont extrêmement détaillées et ne se contentent pas de survoler les concepts. "En réfléchissant ensemble à leur sens, à leur origine et à l’emploi des mots (éventuellement en dégonflant quelques mots-mode ou des « buzz-words » comme disent les anglo-saxons, ces vocables qui servent surtout à impressionner les lecteurs et les auditeurs), nous risquons au pire de découvrir ce qui fait vraiment controverse" explique François-Bernard Huygue. 

    Pour aller plus loin

    Les textes qui composent "50 mots en stratégie de l'information" émanent de l'ouvrage "Comprendre le pouvoir stratégique des médias", publié par François-Bernard Huyghe en 2005 ou sur son site internet et ont tous été "augmentés et remis à jour" à l'occasion de la mise à disposition de ce dictionnaire critique. L'auteur précise également que différentes lectures, également téléchargeables gratuitement, telles que des anthologies de texte ou des bibliographies, permettent aux internautes de compléter ce dictionnaire et d'aller plus loin dans leur approche de l'information stratégique.  

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    reussir-projets-veille
    Le monde comme les entreprises sont en proie à des déséquilibres constants. Pour gagner de la visibilité, aider les prises de décision, il faut pouvoir compter sur sa veille, qu’elle soit technologique, concurrentielle, média ou autre. Les grandes structures pourront s’appuyer sur un service de veille outillé, avec l’apport de l’intelligence artificielle et une part d’automatisation. Les structures plus modestes veilleront question par question. Dans tous les cas, une méthode rigoureuse est à mettre en œuvre. La qualité du sourcing est fondamentale. Une démarche collaborative est préconisée. La sécurité du système doit être totale.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.

    Veille 2020.PNG