Publicité

49 % des publications scientifiques françaises sont désormais en accès ouvert

  • public_sciences.jpg

    (Pixabay / felixioncool)
  • Selon le Baromètre français de la science ouverte, les publications scientifiques sont de plus en plus accessibles mais à un rythme inégal selon les disciplines.

    74 996. C'est le nombre de publications scientifiques françaises qui sont désormais disponibles en accès ouvert. Soit près de la la moitié des 155 000 publications recensées. Ce chiffre, observé en décembre 2019, porte sur l'année 2018. Selon le Baromètre français de la science ouverte (BSO), le taux d'ouverture des publications a progressé de 10 points entre 2017 et 2018.

    Parmi les publications les plus récentes, l'accroissement du taux d'ouverture peut s'expliquer par l'expiration des barrières mobiles  chez les éditeurs. "Inversement, pour les publications plus anciennes, l’ouverture se fait presque uniquement via le dépôt sur archives ouvertes" précise le BSO.

    Disparités d'ouverture

    Cette tendance à l'ouverture doit cependant être nuancée car toutes les disciplines ne sont pas logées à la même enseigne. Les publications mathématiques affichent un taux élevé d'ouverture (71 %) alors que la littérature relative aux sciences de l'ingénieur reste encore modeste (37 %).

    "Ces disparités d’ouverture s’accompagnent de disparités dans les modes d’hébergement des publications en accès ouvert" explique le BSO. En mathématiques ou en Informatique, l’ouverture se fait majoritairement grâce au dépôt sur archives ouvertes. Inversement, en Recherche Médicale ou en Biologie fondamentale, l’ouverture se fait principalement chez l’éditeur, avec parfois aussi un dépôt parallèle sur archives ouvertes.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le préjudice causé par le piratage éditorial en Italie chaque année.
    Recevez l'essentiel de l'actu !

    Veille 2020.PNG