Article réservé aux abonnés Archimag.com

Professeur documentaliste : un métier en quête de reconnaissance

  • professeur_documentaliste_metier_reconnaissance_cdi.jpg

    professeur-documentaliste-metier-CDI
    Le CDI du collège Albert Camus de Gaillac où exerce la professeur documentaliste Marie Guillet, également Guillet, membre du bureau de l’Association des professeurs documentalistes de l’Éducation nationale (APDEN). (DR)
  • Fake news, conspirationnisme, défiance envers les médias… Former l’esprit critique des élèves et les préparer à exercer leur citoyenneté dans la société de l’information est aujourd’hui essentiel. C’est aussi l’une des missions du professeur documentaliste, surnommé « prof-doc ». Zoom sur un métier protéiforme aussi méconnu que sous-estimé.

    Temps de lecture : 7 minutes

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag pour les veilleurs et les documentalistes !

    aline-bousquet-professeur-documentaliste« Nous sommes des clandestins », déclare Aline Bousquet. « Constamment présents sans que l’on nous remarque vraiment, nous sommes profs sans en avoir la reconnaissance ».

    Le constat est amer pour la professeure documentaliste du collège de Dourgne, une petite ville près de Castres (Tarn). Il semble partagé par un grand nombre de ses confrères, qui jugent leur métier sous-estimé.

    Pourtant, la crise sanitaire des derniers mois et le confinement qu’elle a entraîné les a propulsés en première ligne sur le front de la continuité pédagogique.

    marie-guillet-professeur-documentaliste-adpen« Nous pouvons saluer la force d’innovation et la grande capacité d’adaptation de la profession, qui a su valoriser ses compétences en diffusion ou en architecture de l’information, ainsi qu’en gestion des outils numériques », constate Marie Guillet, membre du bureau de l’Association des professeurs documentalistes de l’Éducation nationale (APDEN) qui exerce également au collège Albert Camus de Gaillac, près d’Albi ; « nous avons su mettre à disposition des élèves un nombre incroyable de ressources dans un grand esprit de mutualisation ».

    enlightenedLire aussi : Paroles de professeurs documentalistes : "nous ne sommes pas suffisamment nombreux par rapport aux besoins réels"

    Professeur documentaliste : un métier riche de polyvalence et liberté

    Le métier de professeur documentaliste est extrêmement varié. Sa mission : « développer les compétences des élèves dans l’accès autonome et réfléchir à l’information et aux connaissances » (devenirenseignant.gouv.fr) dans les collèges et les lycées.

    À défaut de programme, ses prérogatives sont définies par une circulaire de mars 2017 et se concentrent autour de trois pôles d’activités : l’enseignement, la gestion des ressources papiers et numériques et enfin l’accueil dans le centre de documentation et d’information de l’établissement (CDI), dont le p....
    Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
    digital-workplace-teletravail
    Avec le récent confinement, beaucoup ont expérimenté le télétravail ou s’y sont plongés à forte dose. Les privilégiés disposaient d’une digital workplace, environnement de travail centré sur les besoins de l’utilisateur et ouvert au collaboratif. Cependant cette technologie est bien sûr aussi d’usage permanent en entreprise ou en mobilité.
    Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    4
    C'est le montant de la levée de fonds réalisée par la start up Affluences.
    Publicité

    Veille 2020.PNG