Publicité

Intelligence artificielle : quel impact sur les outils de veille et le métier de veilleur ?

  • cision_intelligence_artificielle_veille.jpg

    Cision_veille_intelligence_artificielle_europresse
    In fine, l’intelligence artificielle permet d’accompagner l’évolution du métier de veilleur. Avec, désormais, des enjeux d’efficacité et de confiance. (crédits : Pixabay Gerd Altmann)
  • Très présente désormais dans les outils de gestion de l’information, l’intelligence artificielle impacte aussi l’activité de veille et vient copieusement enrichir les solutions du marché. Avec une promesse claire pour les veilleurs : les rendre plus efficaces, plus rapides dans la sélection de l’information et plus pertinents dans l’analyse de celle-ci. 

    Comment identifier rapidement la bonne information dans la masse de contenus disponibles en ligne, sur les réseaux sociaux et permettre une prise de décision plus rapide et plus étayée ? C’est précisément cette équation que résout l’IA !

    Les professionnels de l’information doivent aujourd’hui composer avec un large pool de sources et de données, être capables de jauger son degré de confiance, et in fine, de fournir une information décisionnelle éclairée et vérifiée dans un délai de plus en plus contraint. Sans intelligence artificielle, le défi est colossal. Voilà pourquoi Cision a déjà intégré l’IA à ses outils de veille. Car vu le volume d’informations agrégées (6 000 titres de presse, 11 000 sites éditoriaux, etc.), il est primordial d’être correctement dimensionné et armé en termes de technologies pour la traiter. 

    Apprendre au quotidien pour être plus performant

    Reconnaître automatiquement un logo par exemple ou identifier en quelques secondes les sources intéressantes sur un sujet précis font partie des atouts de l’IA. Et cette capacité de surveillance, de détection et d’analyse n’est possible que grâce à des algorithmes qui apprennent d’un usage régulier. “Grâce à nos 10 000 clients qui nourrissent en permanence l’IA, nous amenons ce type de technologie à maturité”, indique Xavier Simon, Directeur Général de Cision France. Tout en sachant que rien n’est transmis au client, avant d’être vérifié au préalable par nos équipes”. 

    Vers une solution de veille complète

    Cision a d’ailleurs racheté récemment la plateforme de social listening Brandwatch qui utilise l'intelligence artificielle et le machine learning pour écouter, structurer et "donner du sens" aux messages diffusés par les utilisateurs sur les réseaux sociaux. Avec cette opération, Cision confirme sa volonté de construire une solution complète de veille et d'accompagnement dédiée aux professionnels de l'information. Et ce, en proposant l’UX la plus satisfaisante possible et en intégrant régulièrement des fonctionnalités supplémentaires. Comme la possibilité, par exemple, de détecter automatiquement la présence d’un interlocuteur sur une vidéo. L’IA ouvre, en effet, un impressionnant champ des possibles qui s’appuie avant tout sur l’apprentissage. Plus les usages seront nombreux, plus l’IA sera efficace. 

    L’IA, le nouvel appui du veilleur

    In fine, l’intelligence artificielle permet d’accompagner l’évolution du métier de veilleur. Avec, désormais, des enjeux d’efficacité et de confiance. “S’il y a quelques années encore, l’IA était un sujet de chercheurs, ce n’est plus le cas aujourd’hui, poursuit Xavier Simon. Elle est aujourd’hui intégrée dans des outils utilisables par tous”. Quant à ceux qui s’inquiètent de la place croissante prise par l’IA, qu’ils se rassurent : il y aura toujours besoin de spécialistes au sein des métiers de l’information. “Le savoir-faire humain est essentiel pour hiérarchiser l’information, être capable d’analyser les sources et d’utiliser des outils comme les nôtres”, conclut Xavier Simon.

    Pour aller plus loin :

    Découvrez Europresse, la solution de Veille Médias et de recherche documentaire pour les professionnels https://www.cision.fr/landing-pages/europresse-bibliotheque-medias

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité

    Veille 2020.PNG