Article réservé aux abonnés Archimag.com

Prunelle Charvet, en renouvellement perpétuel

  • prunelle-charvet-portrait-veille.jpg

    prunelle-charvet-projet-veille-dgesip
    Prunelle Charvet, cheffe de projet veille et études documentaires à la DGESIP. (DR)
  • Quand sait-on qu’on a trouvé sa voie ? À quel moment ressent-on le fameux déclic ? S’il n’existe aucune règle en la matière, pour Prunelle Charvet, c’est lorsqu’elle travaille à la bibliothèque de linguistique africaine de l’université Paris III, à la fin de son master, que la magie opère et que son appétence pour les métiers de l’information prend forme.

    mail Découvrez Le Push du Veilleur, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels de la veille et de la documentation !

    « Je ne savais pas trop ce que je voulais faire et j’ai eu un déclic. C’est devenu une évidence. Après ma maîtrise, j’ai entamé une formation d’un an à l’INTD. » Aujourd’hui, la cheffe de projet veille et études documentaires de la Direction générale de l’enseignement supérieur et de l’insertion professionnelle rattachée au ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (DGESIP) évolue dans un environnement où il faut sans cesse se réinventer.

    « Je n’aurais pas pu trouver mieux ! La veille est un métier tellement stimulant intellectuellement ! J’ai l’impression d’être une éternelle étudiante, qui défriche toujours de nouveaux sujets. Et en même temps, il contente largement mon côté “geek”, avec les tests d’outils. » La gestion de projet ainsi que l’aspect stratégique et collaboratif du métier séduisent aussi Prunelle Charvet.

    Lire aussi : Réussir ses projets de veille

    C’est après avoir décroché son DESS en sciences de l’information et de la documentation qu’elle entre en 2004 au Centre international d’études pédagogiques (Ciep). « On m’a proposé un double poste : un mi-temps à la Revue internationale d’éducation de Sèvres (qui m’a permis de me plonger dans le monde de l’édition) et un poste de documentaliste au centre de ressources, en parallèle. »

      De la linguistique à la veilleRapidement, les fonctions de Prunelle Charvet évoluent et le Ciep lui propose de créer une cellule de veille autour des appels d’offres dans le secteur de l’éducation et de la formation à l’international. Pour cela, elle se forme à la veille auprès de Fla Consultants. En 2010, elle se l....
      Cet article vous intéresse? Retrouvez-le en intégralité dans le magazine Archimag !
      comment-faire-vivre-bases-connaissance
      E-mails, fichiers et dossiers multiples, commentaires, messages instantanés, réseaux sociaux... Si vous souhaitez regrouper les expertises de votre organisation sur un sujet précis au sein d’un système unique et accessible en ligne, il est temps de vous lancer dans une base de connaissance!
      Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous

      Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans le magazine Archimag !

      comment-faire-vivre-bases-connaissance
      E-mails, fichiers et dossiers multiples, commentaires, messages instantanés, réseaux sociaux... Si vous souhaitez regrouper les expertises de votre organisation sur un sujet précis au sein d’un système unique et accessible en ligne, il est temps de vous lancer dans une base de connaissance!
      Acheter ce numéro  ou  Abonnez-vous
      À lire sur Archimag
      Le chiffre du jour
      C'est le montant total des pénalités infligées aux entreprises en 2022 - et à l'échelle internationale - pour le non respect du RGPD.

      Serda Formation Veille 2023