Publicité

Veille : ChapsVision acquiert Geotrend

  • chapsvision-geotrend.jpg

    Veille-ChapsVision-acquiert-Geotrend
    ChapsVision a l'ambition de constituer un pôle unique en Europe autour de la market intelligence (Lex Photography)
  • Le spécialiste du traitement de la donnée annonce l’acquisition de l'éditeur de solution de veille et complète sa palette d'outils dédié à l'intelligence économique et à la market intelligence.

    ChapsVision vient d'ajouter une nouvelle pépite à son tableau de chasse en procédant au rachat de Geotrend pour un montant qui n'a pas été communiqué. Cette acquisition lui permet de détenir aujourd'hui une vaste palette d'outils dédiés à la veille et à l'intelligence économique. Le rachat de Geotrend survient en effet trois mois seulement après celui de Qwam Content Intelligence.

    "ChapsVision offre désormais aux analystes, aux départements de stratégie, d’innovation ou de veille concurrentielle, le meilleur de la Market intelligence grâce à la combinaison des solutions AMI EI, Qwam et désormais Geotrend by ChapsVision" explique la société dirigée par Olivier Dellenbach.

    Constituer un pôle unique en Europe autour de la market intelligence

    Ce rachat lui permet également de réaffirmer une double ambition : renforcer sa position en tant que leader européen des solutions dédiées à l'intelligence économique et constituer ainsi un pôle unique en Europe autour de la market intelligence.

    De leur côté, Thomas Binant et Grégoire Sigel, les deux fondateurs de Geotrend, déclarent partager avec ChapsVision "une idée commune de la puissance de la donnée pour les entreprises et les organisations".

    Créée en 2019, ChapsVision compte aujourd'hui près de 600 collaborateurs et revendique 600 clients grands comptes. Son chiffre d'affaire s'est élevé à 100 millions d'euros en 2022.

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.
    Publicité

    Serda Formation Veille 2023