Publicité

3 moteurs de recherche boostés à l'IA à tester en 2024

  • moteurs-recherche-alimentes-ia-3-outils-simples-utilisation.jpg

    moteurs-recherche-alimentes-IA-3-outils-simples-utilisation
    Ces moteurs de recherche utilisent des algorithmes d'apprentissage automatique, fournissant ainsi des résultats plus précis et personnalisés au fur et à mesure des utilisations. (freepik)
  • Ils représentent l'avenir de la recherche en ligne : les moteurs de recherche alimentés par l'intelligence artificielle redéfinissent nos interactions avec l’information en ligne et se révèlent être des alliés précieux pour des réponses plus pertinentes, personnalisées et rapides. Voici 3 moteurs de recherche basés sur l'IA à tester dès aujourd'hui ! 

    mail Découvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag dédiées aux professionnels de la transformation numérique, des bibliothèques, des archives, de la veille et de la documentation.


    You.com : pour une information sourcée et fiable

    Les IA génératives s’installent dans notre vie quotidienne et sont au cœur de l’évolution de nos recherches en ligne. You.com se positionne comme un moteur de recherche alimenté par l’IA axé sur l’information fiable (il affirme contourner les fausses informations), la personnalisation et la confidentialité. Si les utilisateurs actionnent le "mode privé", la plateforme s’engage à ne pas enregistrer leurs données et utilise sa propre adresse IP pour garantir leur anonymat.

    You.com propose la recherche multimodale avec des résultats intelligents intégrés dans ses pages de recherche (images, vidéos, widgets, graphiques, codes, etc.). Il tire parti des algorithmes d’apprentissage automatique pour comprendre et traiter les requêtes en langage naturel ainsi que les préférences et intérêts spécifiques de chaque utilisateur. Son LLM offre des réponses sourcées, vérifiables et actualisées.

    You.com peut s’utiliser depuis son navigateur, via une extension Chrome, directement depuis WhatsApp ou via une application mobile (iOS et Android. Une formule payante illimitée est disponible pour 15 dollars par mois (environ 14 euros) avec une réduction de 30 % pour les étudiants.

    Lire aussi : Face aux chatbots et à l'IA, les requêtes sur les moteurs de recherche traditionnels vont baisser de 25 %

    Perplexity.AI : discutez avec la barre de recherche 

    Perplexity.AI fait partie de la nouvelle génération de moteurs de recherche alimentée par IA. Bien que sa barre de recherche centrale soit comparable à celle d’autres moteurs, l’outil utilise des technologies d’IA comme le traitement du langage naturel et le machine learning, puise ses données dans GPT-3.5 (pour la version gratuite), GPT-4, Claude-3 ou encore Sonar Large (pour la payante) pour répondre aux recherches à l’aide d’un texte généré par l’IA générative plutôt qu’avec une suite de liens.

    Pour fonctionner, l’outil se focalise surtout sur l’échange conversationnel avec l’utilisateur. D’une simple requête, Perplexity.AI fournit des réponses en les classant par pertinence ou selon le contexte et les attentes de l’utilisateur. D’autres modes de recherches sont mis à disposition : le mode "Focus", pour traiter des sujets spécifiques, ou encore le mode "Writing", qui génère des réponses sans recherche web.

    Perplexity.AI s’adapte à tous supports. Il est disponible en ligne, sur une application mobile (avec commande de recherche vocale par IA), mais également via une extension Chrome. Une version "pro" illimitée est proposée à 20 dollars par mois (environ 18 euros).

    Lire aussi : Perplexity, le moteur de recherche basé sur l’IA qui veut concurrencer Google

    Phind : destiné aux développeurs 

    Phind est un moteur de recherche basée sur l’IA conçu pour les développeurs web et dédié aux questions techniques. Sa spécialité ? Offrir des conseils et des explications détaillées pour le code complexe et aider à identifier et à corriger ses erreurs. L’objectif étant de proposer des interactions comparables à celles que l’on pourrait avoir avec un ami expert du domaine. Alimenté par plusieurs grands modèles de langage, Phind extrait des informations du web, et entend garantir l’actualisation et la pertinence de ses réponses en indiquant ses sources en marge.

    Niveau personnalisation, l’utilisateur peut choisir ses préférences de recherche pour filtrer ses résultats et les appliquer ensuite par défaut. Et lorsque l’utilisateur réalise une demande de renseignement sur du code, Phind le redirige alors vers Replit, un éditeur en ligne qui lui permet de rédiger le code pour en comprendre chaque étape.

    Phind est disponible en ligne, via un navigateur, ainsi que sur application mobile (iOS et Android). Deux versions payantes illimitées sont aussi proposées à 10 et 20 dollars par mois (environ 9 et 18 euros).

    Lire aussi : Quand l'intelligence artificielle dope les moteurs de recherche d'entreprise

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Rencontre avec Stéphane Roder, le fondateur du cabinet AI Builders, spécialisé dans le conseil en intelligence artificielle. Également professeur à l’Essec, il est aussi l’auteur de l’ouvrage "Guide pratique de l’intelligence artificielle dans l’entreprise" (Éditions Eyrolles). Pour lui, "l’intelligence artificielle apparaît comme une révolution pour l’industrie au même titre que l’a été l’électricité après la vapeur".

    Serda Formation Veille 2025