Publicité

DocuSign acquiert Seal Software et fait le pari de l'intelligence artificielle

  • docusign_seal.png

    DocuSign acquiert Seal Software pour un montant de 169 millions d'euros (pixabay / Geralt)
  • Le spécialiste de la signature électronique et du cycle de vie des contrats fait de l'IA le pilier de la digitalisation des échanges.

    Nouvelle étape pour DocuSign qui a annoncé l'acquisition de Seal Software une société spécialisée dans l'analyse des contrats d'entreprise. Plus positionnée que jamais sur la digitalisation des échanges, DocuSign fait le pari de l'intelligence artificielle pour renforcer ses outils dédiés à la signature électronique et au cycle de vie des contrats : "nous pensons que l’IA est l’un des piliers clés de cette transformation" explique Scott Olrich, Directeur général des opérations.

    Concrètement, les solutions de DocuSign devraient être en mesure de catégoriser automatiquement les clauses, à en extraire les termes clés et à utiliser ces informations pour influencer les workflows, par exemple en acheminant automatiquement le contenu vers les bons correcteurs en fonction de l'analyse des risques et des politiques de l'entreprise.

    Traitement du langage naturel

    Le montant de l'acquistion de Seal Software est évalué à 188 millions de dollars (environ 169 millions d'euros).

    Fondée en 2010, la société Seal Software recourt au machine learning (apprentissage automatique) et au traitement du langage naturel pour analyser les contrats d'entreprise. Sa technologie permet de rechercher rapidement dans de larges recueils de contrats par concepts juridiques (plutôt que par mots clés), d’en extraire et comparer automatiquement les clauses et les termes essentiels.


     

    À lire sur Archimag
    Les podcasts d'Archimag
    Saison 2, Ép. 9 - Sommes-nous devenus accros aux algorithmes ? Aux recommandations de nos réseaux sociaux ou encore aux IA génératives qui se démocratisent depuis plus d'un an ? Pour répondre à cette question, nous avons rencontré Luc de Brabandère. Il se définit comme un philosophe d’entreprise, un mathématicien, un professeur, mais aussi un heureux grand-père et un Européen convaincu. Ses multiples casquettes nourrissent ses divers travaux. Luc de Brabandère est notamment l'auteur de "Petite Philosophie des algorithmes sournois", publié aux éditions Eyrolles en octobre 2023. Pour le podcast d'Archimag, il nous livre ses réflexions sur les algorithmes et revient sur son parcours atypique.
    Publicité