Publicité

Comprendre l'impact environnemental du numérique, il y a un Mooc pour ça

  • mooc-impactnum.jpg

    Comprendre l'impact environnemental du numérique, il y a un Mooc pour ça
    Si rien n'est fait, le numérique sera à l'horizon 2040 à l'origine de 24 millions de tonnes équivalent carbone (Pixabay)
  • La plateforme Fun-Mooc propose une formation en ligne afin d'identifier des possibilités d’actions pour un numérique durable.


    Selon les travaux d'une mission d'information sénatoriale, le numérique sera à l'horizon 2040 à l'origine de 24 millions de tonnes équivalent carbone, soit environ 7% des émissions de gaz à effet de serre de la France, contre 2% aujourd'hui. Si rien n'est fait, nos terminaux (smartphones, tablettes et ordinateurs) seront responsables de près de 70% de l'impact environnemental du numérique. 

    Pour mieux comprendre ces enjeux, la plateforme Fun-Mooc propose une formation en ligne gratuite et ouverte à tous

    mooc-impact-environnement-numerique

    Identifier des possibilités d’actions pour un numérique durable

    Ce Mooc est organisé autour de quatre thématiques : comprendre l'impact environnemental du numérique, les équipements non renouvelables, des services numériques très matériels, les impacts économiques et sociétaux de la filière numérique. "À la fin de ce cours, vous serez capable de questionner les indicateurs, d'identifier des possibilités d’actions pour un numérique durable et d'avoir un regard critique par rapport à la place du numérique dans le monde actuel" expliquent les concepteurs de la formation.

    Les internautes peuvent procéder à une auto-évaluation au fil des sections du Mooc et recevront une attestation de suivi avec succès délivré par la plateforme Fun-Mooc.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    dont 290 numéros en accès libre, soit 20 000 pages d'articles... Archimag met à jour sa collection en ligne ! Le magazine de référence des professionnels du management de l'information complète la numérisation de ses anciens numéros jusqu'en décembre 2020 et permet désormais aux internautes de consulter gratuitement ceux couvrant la période de sa création, en juin 1985, jusqu'en décembre 2015.
    Publicité