Atos va scinder ses activités en deux sociétés

  • atos.jpg

    Atos-va-scinder-activites-deux-societes
    Le siège d'Atos à Bezons en région parisienne (Atos)
  • Le groupe français de services numériques a annoncé son intention de créer deux sociétés qui disposeront d’une gouvernance et d’un bilan séparés. Le Directeur général Rodolphe Belmer devrait quitter Atos d'ici le mois de septembre.

    Confronté à une situation délicate, Atos a annoncé un plan stratégique visant à scinder ses activités en deux sociétés qui disposeront d’une gouvernance et d’un bilan séparés.

    La première, SpinCo (Evidian), regroupera ses activités de transformation numérique, du big data et de cybersécurité d'Atos. Dotée d'un plan de 0,4 milliard d'euros pour accélérer sa croissance, cette entité génère une forte croissance et des marges élevées. La deuxième, TFCo (qui conservera le nom Atos) concentrera ses activités historiques d'infogérance, d'espaces de travail numériques (digital workplace) et des services professionnels. Elle bénéficiera d'un plan de 1,1 milliard d'euros pour mener à bien un redressement complet d'ici 2026, financé par une partie du capital de la nouvelle société Evidian.

    Alertes sur les résultats

    "Séparer ces deux activités ferait émerger deux entreprises, leaders sur leurs segments d’activité respectifs, qui capitalisent sur des succès avérés et reconnus" explique Rodolphe Belmer, Directeur général d'Atos ; "Tech Foundations est un partenaire de choix pour la gestion et la modernisation des systèmes critiques, largement reconnu par le marché pour ses positions de premier plan dans le Digital Workplace et l’infrastructure hybride; et SpinCo serait stratégiquement positionnée sur les marchés des données et de la sécurité, reconnue comme leader mondial dans la gestion des services de sécurité et n°3 mondial du calcul intensif." Rodolphe Belmer a par ailleurs annoncé qu'il quitterait la direction d'Atos d'ici le mois de septembre.

    Ce plan stratégique survient après deux alertes sur les résultats d'Atos depuis début 2021. Son taux de marges a été divisé par trois, passant de 9% à 3,5% et le cours d’Atos a été divisé par quatre en deux ans.

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.