Publicité

Odaptos : l'intelligence artificielle pour analyser les émotions

  • odaptos-ux-intelligence-artificielle.jpg

    start-up-odaptos-ux-intelligence-artificielle
    « Aujourd’hui, la plupart des tests UX sont faits à la main, avec une technologie datant des années 80-90 », explique Odaptos. (DR)
  • Odaptos mêle expérience utilisateur et intelligence artificielle. La start-up a ainsi créé une solution permettant à ses clients de mieux adapter leurs applications web ou mobiles en fonction des émotions de leurs utilisateurs.

    mailDécouvrez toutes les newsletters thématiques gratuites d'Archimag dédiées aux professionnels de la transformation numérique, des bibliothèques, des archives, de la veille et de la documentation.

    Odaptos, c’est quoi ?

    Odaptos est une solution qui repose sur l’intelligence artificielle (IA) dédiée à la détection des émotions humaines des utilisateurs. Grâce à elle, nos clients peuvent tester leurs applications web ou mobiles, détecter les besoins de leurs consommateurs (émotions ressenties, interrogations, etc.) et adapter leurs interfaces.

    Via un outil de visioconférence, nous suivons le parcours, étape par étape, d’un client dans l’application, et nous pouvons détecter ses changements d’émotions à l’aide de notre IA. Ainsi, nous détectons à quel moment l’utilisateur ressent des difficultés. Notre solution permet d’optimiser le retour consommateur en ciblant plus précisément les ressentis de chacun et de l’adapter en fonction.

    Qui sont vos clients ?

    Nous travaillons avec de grands groupes, car notre solution nécessite une structure avancée. Mais nous avons également vocation à travailler avec les plus jeunes start-up afin d’analyser leurs prototypes en vue de finaliser leurs solutions.

    Quel est votre modèle économique ?

    Nous sommes en réflexion sur notre modèle économique. Pour l’instant, nous fonctionnons au crédit pour l’utilisation de notre solution : soit 50 euros pour 30 minutes et 100 euros pour une heure.

    Lire aussi : Retrouvez l'actualité des start-up de votre secteur

    En 2022, comment être disruptif dans votre domaine ?

    Aujourd’hui, la plupart des tests UX sont faits à la main, avec une technologie datant des années 80-90. Notre start-up se positionne sur le marché avec un produit complètement nouveau : à l’aide d’un simple ordinateur connecté à internet, vous pouvez utiliser notre outil de visioconférence et rencontrer vos utilisateurs où que vous soyez.

    Notre IA enregistre l’entretien pour ne perdre aucune information. Elle va ensuite traiter les données reçues et les interpréter.

    Quels profils recrutez-vous ?

    Nous comptons embaucher sept personnes entre la fin 2022 et le premier trimestre 2023 : deux commerciaux, un designer et une personne chargée du marketing. Côté « tech », nous prévoyons de recruter deux développeurs et un docteur en machine learning.

    Quel est votre modèle d’entrepreneur ?

    Felipe Restripo et moi sommes complémentaires, ce qui nous permet de traiter plusieurs thématiques. Il faut être polyvalent afin de développer une société dans les meilleures conditions.

    Chez Odaptos, on est plutôt costume-cravate ou tee-shirt ?

    C’est tee-shirt et sneakers, sans hésitation.

    La société en 3 données :

    • Année de création : août 2020
    • Effectif : 6 personnes
    • Localisation : Peyrolles (13)

     

    Ce sujet vous intéresse? Retrouvez-en davantage dans les Guides Pratiques Archimag !
    data-intelligence-artificielle-objets-connectes
    L’intelligence artificielle et le machine learning donnent un coup d’accélérateur aux technologies de l’information. Parallèlement, l’internet des objets suppose un pilotage intelligent et génère quantités de nouvelles données qu’il faut traiter. Les algorithmes sont au coeur des systèmes. Emergent des questions d’aide à la décision, de responsabilité, d’éthique, de valorisation des données, de risques de piratage. Des régulations s’imposent ; services et solutions ont besoin de repères.
    Acheter ce guide  ou  Abonnez-vous
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité