Apple investit dans les réseaux sociaux en rachetant la start-up Topsy pour 200 millions de dollars

Topsy permet de réaliser une analyse concurrentielle instantanée sur Twitter. DR

 

Le géant de l’informatique Apple pourrait avoir déboursé 200 millions de dollars afin de se porter acquéreur de Topsy, une petite société américaine spécialisée dans la recherche et l’analyse d’information sur les réseaux sociaux.

L’affaire se commente encore au conditionnel. Selon le Wall Street Journal, Apple aurait acquis la société Topsy pour 200 millions de dollars. Pour la marque à la pomme, il s’agit d’un premier véritable pas dans l’univers du partage d’informations sur les médias sociaux (en dehors du rachat de Ping, finalement fermé en 2012). 

En effet, la start up américaine Topsy, basée à San Francisco est spécialisée dans l’analyse de données recueillies par Twitter afin de détecter les signaux d’une information lorsque celle-ci se propage.

300 millions pour PrimeSense

Cette nouvelle fait suite à la confirmation par Apple la semaine passée de son rachat pour 300 millions de dollars de PrimeSense, une société isarélienne spécialisée dans la reconnaissance de mouvement à l'origine du Kinect de la XBox.

Apple, qui n’a pas encore confirmé le rachat de Topsy, a simplement évoqué, par l’intermédiaire d’un porte-parole acheter "de temps à autre de petites entreprises technologiques" sans généralement "évoquer ses intentions ou projets".

 

Les podcasts d'Archimag
Saison 2, Ép. 5 - Archimag Podcast vous propose d'aller à la rencontre de Christine Bard. Historienne, spécialiste de l'histoire des femmes, du genre, du féminisme et de l'antiféminisme, elle a codirigé l'ouvrage "Les féministes et leurs archives". Elle préside aussi l'association Archives du féminisme et copréside l'AféMuse, l'Association pour un musée des féminismes. Elle revient sur la notion d'archives des féminismes, mais aussi sur le fonctionnement du Centre des archives d'Angers et la genèse du futur musée.