Les Manuscrits de la mer Morte rassemblés en une exceptionnelle bibliothèque virtuelle accessible à tous

L'un des 30 000 fragments numérisés des parchemins de Qumrân. DR

 

Les internautes peuvent désormais consulter gratuitement depuis chez eux les 930 manuscrits de Qumrân, numérisés en haute définition à l’aide d’une technologie de photographie mise au point par la Nasa.

Quand une technologie mise au point par la Nasa se penche sur des manuscrits vieux de plus de vingt siècles, cela donne une incroyable projet numérique : la bibliothèque virtuelle des manuscrits de la Mer Morte Leon Levy.

Celle-ci rassemble les images numérisées des 930 parchemins et papyrus bibliques découverts à partir de 1947 à Qumrân (en actuelle Cisjordanie), sur les bords de la mer Morte. Ces documents, d'un intérêt historique considérable, ont été rédigés en plusieurs langues (essentiellement en grec, en araméen et en hébreu) entre le IIIème siècle avant JC et le Ier siècle de notre ère.

Photographie haute définition en plusieurs longueurs d’ondes

Aujourd’hui conservés dans une section spéciale du musée d’Israël à Jérusalem, les 30 000 fragments de ces manuscrits ont été numérisés à l’initiative de l’Autorité des antiquités d’Israël (AAI) par MegaVision. Cette société américaine a utilisé une technologie de photographie haute définition en plusieurs longueurs d’ondes mise au point par la Nasa

Pour l’internaute, l’expérience et la navigation sont exceptionnelles : le zoom et l’affichage en plein écran offrent un rendu équivalent aux papyrus originaux. La restitution des détails, d’une qualité rarement égalée, permet ainsi l’étude des manuscrits la plus sécurisée possible, sans risque de détérioration pour les documents. 

Interactivité

Interactive, la bibliothèque virtuelle permet de naviguer dans les papyrus selon différents critères de recherche : sur un fragment particulier, selon la langue d’écriture, le contenu ou le lieu où le manuscrit a été découvert. Des notes explicatives, regroupant des traductions et des commentaires historiques, enrichissent également la compréhension des documents.

 

Le chiffre du jour
C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.