Publicité

PSBC : comment anticiper un sinistre d'archives avec un plan de sauvegarde ?

  • psbc-sinistre-archives-plan-sauvegarde.jpg

    PSBC-archives-plan-sauvegarde-sinistre
    L’Hôtel de Ville de Paris au lendemain de l’incendie qui détruisit, en 1871, les archives et la bibliothèque de la ville. (Archives de Paris)
  • Les incendies et les inondations sont la hantise des archivistes. Mais avant que le drame ne survienne, un plan de sauvegarde peut être mis en place avec un maître-mot pour guider l’action des professionnels du patrimoine documentaire : l’anticipation. Voici comment anticiper un sinistre d'archives, quels sont les intervenants impliqués dans un plan de sauvegarde, la formation préalable, puis comment réagir après un sinistre... Vous saurez même comment préparer un PSBC "en s'amusant".

    mail Découvrez L'Archiviste Augmenté, la newsletter thématique gratuite d'Archimag dédiée aux professionnels des archives et du patrimoine !

    Qu'est-ce qu'un PSBC ?

    PSBC. Ces quatre lettres sont inconnues du grand public, mais elles sont de plus en plus familières parmi les archivistes et, plus largement, au sein des professionnels de la culture.

    Le PSBC, ou Plan de sauvegarde des biens culturels, permet à un établissement conservant des biens culturels, d’anticiper un sinistre et d’assurer la sauvegarde de ces biens lorsqu’un accident survient. Lors du tragique incendie de la cathédrale Notre-Dame en 2019, ce plan avait permis de préserver l’essentiel du patrimoine alors que le feu ravageait l’édifice.

    Deux objectifs principaux sont assignés au PSBC :

    • Permettre un repérage immédiat des biens identifiés comme prioritaires devant être évacués ou protégés sur place en cas de sinistre ;
    • Indiquer les moyens matériels nécessaires à la prise en charge des biens, tout en assurant leur bonne traçabilité et leur bonne gestion à l’issue de cette prise en charge.

    Dans un aide-mémoire publié en 2014 par le Service interministériel des archives (Siaf), il est rappelé que le Plan de sauvegarde fait partie intégrante du célèbre plan Orsec (Plan d’organisation des secours) dirigé par les préfets : il constitue « une approche systémique, qui analyse toutes les phases avant, pendant, après un sinistre ».

    Un maître-mot suffit à définir la philosophie générale du PSBC : l’anticipation.

    > Lire aussi : Intempéries : comment les bibliothèques et les archives sauvent le patrimoine

    Un travail d’équipe transversal pour sauver les archives

    Un plan de sauvegarde présente plusieurs caractéristiques : c’est un travail d’équipe, il est transversal et il s’appuie sur un réseau qui requiert diverses compétences. Il est mené sous l’autorité d’un comité de pilotage qui assure la conduite et le suivi du projet.Celui-ci est composé de plusieurs membr....
    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    1
    est en moyenne signalée toutes les semaines dans les établissements de santé depuis janvier 2021. Les hôpitaux ont subi 27 cyberattaques majeures - qui ont effectué tout ou partie de leurs systèmes d'information - en 2020.
    Publicité

    archives 2021.PNG

    Indispensable

    Bannière BDD.gif