La région Ile-de-France se lance dans l'open data

Page d'accueil de la plate-forme open data de la région Ile-de-France IdF

 

Une plate-forme donne accès à plus de 220 jeux de données accessibles sous le régime de "licence libre".

Le mouvement d'ouverture des données publiques se poursuit avec l'arrivée d'un nouvel acteur : la région Ile-de-France. Une plate-forme vient d'être mise en ligne donnant accès à un ensemble hétérogène de documents : liste et répartition des salles de cinéma franciliens, emplacement des salles de sport, attribution des aides régionales à l'équipement, recensement des cantines de lycée avec indication de repas bio... Au total, un peu plus de 220 jeux de données dont 100 relevant directement du conseil régional.

Plusieurs organismes partenaires du Conseil régional ont également versé leurs données : Agence des espaces verts, collectivités locales, entreprises publiques, Autolib..."La plate-forme régionale accueille des jeux de données venus d'horizons multiples et la liste n'en est qu'à ses débuts" souligne la région Ile-de-France.

Le Conseil régional a retenu le modèle de "licence libre" qui définit les droits et devoirs des réutilisateurs de données. Les internautes peuvent donc reproduire, copier, publier et transmettre les données de la région. Ils peuvent également les modifier et les exploiter à titre commercial sous réserve de mentionner la paternité des données.

 

 

Les podcasts d'Archimag
Le Syndicat intercommunal d'énergies de Maine-et-Loire (SIÉML) s’est lancé dans un grand projet d’archivage électronique en 2023. L’opportunité de réduire l’impact carbone tout en optimisant les processus est apparue au cours du projet. Agnès Arendo, archiviste et déléguée à la protection des données du SIÉML, revient sur la mise en route et les grandes étapes de ce chantier.