Publicité

Un homme de 91 ans rend un livre à la bibliothèque 61 ans après l'avoir emprunté

  • livre-étagère.jpg

    Ron Webster a rendu son livre avec 22 550 jours de retard... (Pixabay/PublicDomainArchive)
  • Ce nonagénaire anglais s'exposait à une amende de 4 500 livres (5 600 euros).

    Ron Webster aurait pu payer cher son honnêteté en rapportant à la bibliothèque de l'université de Liverpool, 61 ans après l'avoir emprunté, un livre de l'anthropologue Alfred Radcliffe-Brown. C'est en "désherbant" sa propre collection de livres que l'homme de 91 ans a découvert Structure et fonction dans les sociétés primaires, un ouvrage qu'il avait emprunté en 1953 alors qu'il était assistant de recherche au sein de l'université.

    20 pennies par jour de retard

    Décidé à restituer le livre, il s'est rendu à la bibliothèque accompagné de son gendre, où, l'effet de surprise passé, il lui a été précisé qu'il était redevable d'une amende de 4 500 livres (5 600 euros) à raison de 20 pennies par jour de retard. "Le personnel était stupéfait a confié le bibliothécaire Phil Sykes au site Jezebel.com ; ils m'ont appelé et ont dit : 'Vous devez descendre. Il y a un monsieur qui essaye de rendre un livre qu'il a pris en 1953'". A force de discussions, la bibliothèque s'étant finalement amusée de la situation, celle-ci a accepté de passer l'éponge "à condition que le fautif soit exemplaire et accepte de rendre ses livres à l'heure". 

    À lire sur Archimag
    Le chiffre du jour
    C'est le nombre de dossiers médicaux partagés ouverts par les assurés.
    Publicité

    banniere-archimag_2_0.gif

    doc 2020.PNG

    banniere GP52 web.png